Les outils de la concertation: un nouvel impératif ?

Gilbert, Léna (2018) Les outils de la concertation: un nouvel impératif ? [Mémoire]

[img]
Preview
Text

lena_gilbert_M12018.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Gilbert, Léna
Directeur de recherche: Jebeili, Cécile
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
Uncontrolled Keywords: Outils, Innovants, Concertation, Ludique, Esthétique
Abstract: La démocratie participative est constituée d’une multitude d’acteurs privés, publics et associatifs. L’arrivée de nouveaux acteurs issus du marketing, de la communication ou du management a bouleversé les méthodes et les outils participatifs. Des acteurs au parcours multiples qui impactent le paysage participatif. Désormais la participation est aux mains de professionnels. Les universités ouvrent des filières spécialisées dans la participation, les écoles de communication se tournent vers ce nouveau marché, et des services dédiés à la démocratie participative se mettent en place dans les collectivités (à l’image de la Mission démocratie participative du Conseil départemental). La démocratie participative est institutionnalisée, et elle s’est professionnalisée. De plus la mise en concurrence des territoires a renforcé la demande (voir l’injonction) à l’innovation. Il est inlassablement demandé aux prestataires de construire de nouveaux outils qui se démarquent de l’offre actuelle. Dans ce foisonnement d’initiatives, le terme « innovant » est devenu un label incontournable pour satisfaire les collectivités. Le risque est alors de vider les démarches participatives de leur sens, au profit des moyens employés pour les réaliser. L’outil peut nourrir le contenu de plusieurs manières, grâce à son caractère ludique, à ses visuels attrayants ou encore à l’atmosphère conviviale qu’il crée. Les compétences des designers, des professionnels du marketing ou de la communication trouvent alors toute leur place au sein des démarches. Néanmoins la forme et le contenu doivent s’équilibrer afin de servir des objectifs communs.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6930