Étude de l'énonciation dans les éditoriaux de presse scientifique vulgarisée.

Gindre, Anne-Flore (2018) Étude de l'énonciation dans les éditoriaux de presse scientifique vulgarisée. [Mémoire]

[img] Text

Anne-Flore.Gindre_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Gindre, Anne-Flore
Directeur de recherche: Missire, Régis
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Sciences du langage
Diplôme: M2 Linguistique, Cognition, Communication
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: éditorial, vulgarisation scientifique, énonciation, sémantique, polyphonie, dialogisme, rhétorique
Mots-clés dans une autre langue: editorial, science popularisation, enunciation, semantics, enunciative polyphony, dialogism, rhetoric
Abstract: L'éditorial est l'article d'opinion par excellence. C'est, dans un magazine, le principal article dans lequel le journaliste peut afficher explicitement son avis et ainsi participer à la construction de l'opinion publique. Or, dans les revues de vulgarisation scientifique, l'éditorialiste se trouve confronté à une exigence de neutralité pour garantir la justesse de ses propos, impliquant un effacement énonciatif. Afin de comprendre comment le locuteur (l'éditorialiste) parvient à concilier ces deux visées (évaluative et factuelle) pour convaincre le lecteur, nous avons voulu explorer comment transparaissent les marques de la présence du locuteur dans son discours. Nous nous sommes alors intéressée aux processus de construction et d'organisation du discours par le locuteur, en tenant compte des effets visés et du type de lecteur cible. Grâce aux outils de la sémantique interprétative (F. Rastier), de la linguistique de l'énonciation (C. Kerbrat-Orecchioni), de l'approche énonciative du point de vue (A. Rabatel) et de l'ancienne rhétorique (R. Barthes), appliqués sur un corpus d'éditoriaux de revues de vulgarisation scientifique, nous avons pu faire émerger des traces de la présence du locuteur. Son implication se manifeste à travers des mécanismes tels que la référenciation, la polyphonie énonciative, le dialogisme ou encore la modalisation.
Résumé dans une autre langue: Editorial is the ultimate opinion article. In a magazine, it is the main place where the journalist can share his views and therefore participate in building the public opinion. However, in popular science journals, the editorial writer is being faced with a neutrality requirement to assure his words accuracy, and should then operate a discursive self-effacement. In order to understand how the editorial writer can manage to combine these two perspectives (evaluative and factual) we have explored how is the writer's presence being revealed through his speech. We then observed how does the author create and organise his speech, depending on the targeted effects and target audience. By means of interpretative semantics (F. Rastier), enunciation linguistics (C. Kerbrat- Orecchioni), enunciative narratology (A. Rabatel) and ancient rhetoric (R. Barthes) tools we applied on a popular science editorial corpus, we were able to let arise the author's presence through discursive marks : reference, enunciative polyphony, dialogism, modalisation …
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6952