Gaspar Noé : un cinéma corporel et sensible qui développe une esthétique de l'arrachement

Struyve, Alexandra (2018) Gaspar Noé : un cinéma corporel et sensible qui développe une esthétique de l'arrachement. [Mémoire]

This is the latest version of this item.

[img]
Preview
Text

Alexandra.Struyve_master2.pdf


Télécharger (9MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Struyve, Alexandra
Directeur de recherche: Baqué, Zachary
Divisions: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Lettres modernes, Cinéma et Occitan
Diplôme: M2 Esthétique du cinéma
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Cinéma
Uncontrolled Keywords: Gaspar Noé, sexe, violence, corps haptique, pulsion, synesthésie, esthétique
Mots-clés dans une autre langue: Noé sex violence body sensitive
Abstract: Le cinéma de Gaspar Noé est un cinéma brutal et explicite. Il interroge autant qu'il bouleverse. Noé, comme d'autres cinéastes, emploie le médium cinématographique pour proposer un cinéma explicite et de dégradation du corps. L'oeuvre de Noé a été étudiée dans ses similarités avec d'autres cinéastes afin de le placer au sein de ce que certains critiques ont appelé le New French Extremity. Cette approche met de côté les singularités stylistiques propre au cinéaste. Il paraissait donc intéressant de comprendre son esthétique grâce à une approche auteuriste. Ainsi ce mémoire cherchera à savoir comment se met en place une unité stylistique, quels en sont les motifs et comment cela se manifeste en sa filmographie. Pour répondre à cette question, cette démonstration s'organisera à partir à des analyses filmiques détaillées des films qui seront mises en lien avec les théories du cinéma de Gilles Deleuze ou encore Pascal Bonitzer. Ce qui nous permettra de nous rendre compte que le corpus développe une esthétique de la pulsion et un travail sur la capacité synesthésique du cinéma pour rendre compte d'une subjectivité.
Résumé dans une autre langue: Gaspar Noé’s cinema is brutal and explicit by design. He inquires as much as he upsets. Noé as other film-makers, uses the cinematographic medium to offer a straightfoward tale and about the degradation of bodies. Noé’s artwork has been studied through its similarities with other film-makers, as to set him as part of what the critics call The New french Extremity. This suggestion sets aside the singular stylistics of Gaspar Noé. It will be appealing to undertake an auteurist’s understanding of his aesthetics. Thus this thesis will seek to appreciate the stylistic unity is set into place, which are its schemes and how does it express itself in his filmography. To answer such prospects, this production will construct itself from detailed filmic analisys wich will be combined with cinematographic theories from Gilles Deleuze along with Pascal Bonitzer. Which will lead us to grasp that this extant works established an aesthetic about pulsion itself and a study on the synaesthetic ability of cinema to lay out subjectivty.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6979

Available Versions of this Item

  • Gaspar Noé : un cinéma corporel et sensible qui développe une esthétique de l'arrachement. (deposited 06 Dec 2018 13:42) [Currently Displayed]