Sécurité routière et charge cognitive : apports du modèle TBRS et des mesures physiologiques

Mouratille, Damien (2018) Sécurité routière et charge cognitive : apports du modèle TBRS et des mesures physiologiques. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Damien.Mouratille_master2.pdf


Télécharger (1MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Mouratille, Damien
Directeur de recherche: Tricot, André
Divisions: UFR de Psychologie
Diplôme: M2 Perspectives Pluridisciplinaires sur la Cognition : enfant, adulte, société
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychologie et comportements
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
Uncontrolled Keywords: Mémoire de Travail, Modèle du Partage Temporel des Ressources, TBRS, Situation complexe, Mesures physiologiques, ECG, EEG, fNIRS, EDA
Abstract: L’inattention est l’un des facteurs les plus importants dans les accidents automobiles. Le modèle du partage temporel des ressources nous permet de mieux comprendre les liens entre cette inattention, les interférences et l’attention, le tout de façon dynamique. Cependant, ce modèle a été soutenu par aucune étude en situation complexe et par aucune mesure physiologique. Le protocole d’une étude précédente a été adapté dans un simulateur automobile. Les participants de notre étude étaient au nombre de 9. Les conducteurs étaient confrontés à une situation de double tâche : ils devaient respecter des consignes de conduite et réaliser une tâche de mémorisation intégrée dans l’environnement du véhicule. Leurs activités cardiaques, électrodermales et cérébrales étaient acquises. Une diminution des performances comportementales a été mesurée avec l’augmentation de la difficulté. Les résultats physiologiques ont montré une modulation de l’activité du système nerveux central et périphérique avec la manipulation de la difficulté de la tâche. Ainsi, une diminution de la puissance spectrale alpha, une augmentation de l’amplitude de la composante P3b et de la consommation en hémoglobine oxygénée au niveau du DLFPC ont été observées avec l’augmentation de la difficulté. De la même manière, une augmentation du rythme cardiaque et de l’activité cutanée a été mise en évidence ainsi qu’une diminution de la variabilité de la fréquence cardiaque. Ces différents résultats sont encourageants pour l’étude du modèle du partage temporel des ressources au moyen de ce protocole original.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7166