La place de la pêche pendant l'Holocène de la vallée du Rift au Sahel occidental

Coudert, Lucie (2019) La place de la pêche pendant l'Holocène de la vallée du Rift au Sahel occidental. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Lucie.Coudert_these_5373.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (17MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The place of fishing during the Holocene from the Rift Valley to the western Sahel
Creators: Coudert, Lucie
Directeur de recherche: Bon, François
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés - TRACES
Diplôme: Doctorat en Préhistoire
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
Uncontrolled Keywords: Holocène, Vallée du Rift, Bassin du Nil, Sahel, Sahara, Économie alimentaire, Pêche
Mots-clés en anglais: Holocene, Rift Valley, Nile basin, Sahel, Sahara, Food economy, Fishing
Abstract: Dans les années 1970, J.E.G. Sutton suggérait l’émergence, à partir du 8ème millénaire BC, et à travers la bande sahélo-saharienne et le bassin du Nil, d’un grand groupe culturel aqualithique, caractérisé par certains décors céramiques, des pointes osseuses barbelées, et une économie basée sur la pêche. Celle-ci, en permettant un mode de vie sédentaire, aurait constitué une alternative à la production alimentaire, mais aurait fini par péricliter, principalement en raison de l’aridification du climat. Au contraire, pour J.D. Clark, une économie spécialisée sur une ressource très prévisible aurait pu constituer une étape dans le processus de néolithisation. Cette étude propose de tester les hypothèses de J.E.G. Sutton d’un point de vue économique et de caractériser l’importance de la pêche en fonction des contextes environnementaux, techno-culturels et socio-économiques de l’ensemble de l’Holocène, de la Vallée du Rift au Sahel occidental, grâce à l’étude de quatre principaux sites implantés au coeur et en périphérie immédiate de l’aire de répartition des aqualithiques des J.E.G. Sutton. Ce corpus, comparé à d’autres contextes holocènes de la vallée du Rift, du bassin du Nil et de la zone sahélo-saharienne, a permis de mettre en évidence le fait qu’une économie basée sur la pêche n’est l’apanage ni d’un unique complexe techno-culturel, ni d’une seule zone géographique, ni d’une période climatique, ni enfin d’un contexte socio-économique. Ce type de modèle économique tourné vers les fleuves et les lacs a existé à différentes périodes et a coexisté avec d’autres modèles, davantage centrés sur la chasse, sur l’élevage, ou encore sur une exploitation plus mixte de ces différentes ressources. Il a probablement été un marqueur culturel fort dans certains cas, mais dans des sociétés très éloignées géographiquement, chronologiquement et culturellement, depuis les pêcheurs Early Khartoum et Kansyore jusqu’à, peut-être, ceux des royaumes historiques d’Afrique occidentale.
English abstract: In the 1970s, J.E.G. Sutton suggested the emergence, from the 8th millennium BC, and throughout the Sahel-Saharan belt and the Nile basin, of a large aqualithic cultural group, characterised by certain ceramic decorations, barbed bone point, and a fishing economy. This, by allowing a sedentary way of life, would have been an alternative to food production, but would eventually have collapsed, mainly because of the aridification of the climate. On the contrary, for J.D. Clark, a specialised economy on a highly predictable resource could have been a step in the neolithization process. This study proposes to test the hypotheses of J.E.G. Sutton from an economic point of view and to characterise the importance of fishing depending on the environmental, techno-cultural and socio-economic contexts of the Holocene, from the Rift Valley to the Western Sahel, through the study of four main sites located at the core and in the immediate periphery of the J.E.G. Sutton aqualithic range. This corpus, compared to other Holocene contexts in the Rift Valley, the Nile basin and the Sahelo- Saharan zone, has made it possible to highlight the fact that a fishery-based economy is the preserve neither a single techno-cultural complex, nor a single geographical area, nor a climatic period, nor, finally, a socio-economic complex. This type of economic model turned to rivers and lakes existed at different times and coexisted with other models, more focused on hunting, on livestock, or on a more mixed exploitation of these different resources. In some case, it has probably been a strong cultural marker, but in societies very far geographically, chronologically and culturally, from Early Khartoum and Kansyore fishers to, perhaps, those of the historic kingdoms of West Africa.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7175