L'Âge du Bronze moyen atlantique au prisme de la parure : recherches sur les ornements corporels en bronze de France atlantique et des régions voisines entre le milieu du XVe et la fin du XIVe siècle avant notre ère

Nordez, Marilou (2017) L'Âge du Bronze moyen atlantique au prisme de la parure : recherches sur les ornements corporels en bronze de France atlantique et des régions voisines entre le milieu du XVe et la fin du XIVe siècle avant notre ère. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Marilou.Nordez_these_1504.pdf


Accès : Registered users only jusqu'au 15 September 2019.

Télécharger (11MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Atlantic Middle Bronze Age through the prism of ornament : researches on the bronze ornaments from Atlantic France and the neighboring regions between the middle of the fifteenth and the end of the fourteenth century BC
Creators: Nordez, Marilou
Directeur de recherche: Milcent, Pierre-Yves
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés - TRACES
Diplôme: Doctorat en Préhistoire
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire ancienne
Uncontrolled Keywords: Âge du Bronze moyen, Parures, Dépôts, Échanges, Typo-technologie
Mots-clés en anglais: Middle Bronze Age, Ornaments, Hords, Trades, Typo-technology
Abstract: La parure constitue un champ d’études particulier du fait de sa fonction, qui touche davantage aux domaines du symbolique et de l’esthétique que du purement utilitaire. Les motivations liées au port d’ornements corporels sont multiples dans les sociétés actuelles comme passées : objets du quotidien, de cérémonie, porteurs de valeurs rituelles ou votives, esthétisme, accompagnement des défunts, marqueurs sociaux ou ethniques exhibant une appartenance à une tribu, un groupe de sexe ou d’âge, une position hiérarchique, etc. L’objectif de ce doctorat est d’aborder ces différents aspects pour les sociétés de l’âge du Bronze moyen (entre 1450 et 1300 avant notre ère). En effet, durant ces 150 ans, de nombreux objets de parure en bronze sont produits et enfouis sous terre, et par conséquent retirés du circuit économique. À travers l’analyse des contextes de découverte, de la morphologie et de l’ornementation des bijoux, à laquelle s’ajoute l’étude des traces de fabrication, ce sont à la fois l’artisanat, les pratiques sociales et symboliques, ainsi que les réseaux d’échanges de ces sociétés protohistoriques qui ont pu être envisagés plus précisément.
English abstract: During the second part of the Middle Bronze Age, between, XVth and start of the XIIIth century BC, many bronze bracelets, anklets, pins and torcs are produced and buried in the north of Atlantic Europe, mainly in hoards. This is a particular moment, during which this hoard phenomenon evolved, in particular through significant increasing of the metallic mass buried and immersed. If it is evidently consistent with a strong increasing of the production, but it is not enough to explain the plethoric quantity of bronze objects removed from the economic circulation. Their production and burying appear as a widespread phenomenon in Atlantic Europe, also expanding beyond that area. This study also tries to evaluate the role of North-Western France within this wider trend.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7205