L’utilisation de la culture populaire dans l’enseignement de l’Histoire, l’exemple de la bande dessinée.

Clar, Mylène (2019) L’utilisation de la culture populaire dans l’enseignement de l’Histoire, l’exemple de la bande dessinée. [Travail scientifique de nature réflexive]

[img] Text

Mylène.Clar_pfpa.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (18MB) | Request a copy
Item Type: Travail scientifique de nature réflexive
Creators: Clar, Mylène
Directeur de recherche: Llamas, Valérie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: PFPA Histoire et Géographie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Uncontrolled Keywords: Bande dessinée, Enseignement, Histoire
Abstract: Le choix de ce sujet pour mon écrit réflexif de fin d’étude vient tout d’abord d’un attrait personnel pour ce support et la conviction que la bande dessinée peut être utilisée comme document historique à part entière, dès lors qu’une grille d’analyse précise est définie en tenant compte des objectifs de connaissances et de compétences propres à une classe. C’est le cycle terminal qui sera ici concerné, avec une classe de première Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG). Cet écrit réflexif sera orienté autour de la problématique suivante : en quoi l’utilisation de la bande dessinée dans l’enseignement de l’Histoire s’intègre-t-elle au socle commun de connaissances et de compétences du cycle terminal ? L’apport de la bande dessinée en termes de compétences et de notions historiques sera traité dans une première partie. Les intérêts pédagogiques avec la définition d’une grille d’analyse et l’analyse de productions d’élèves feront l’objet d’une deuxième partie. Un regard sur la bande dessinée comme outil interdisciplinaire viendra compléter cette étude.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7300