Les effets de la méditation de pleine conscience sur les élèves de CP

Timmermann, Margot (2019) Les effets de la méditation de pleine conscience sur les élèves de CP. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Margot.Timmermann_master2.pdf


Télécharger (1MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Timmermann, Margot
Directeur de recherche: Simoës-Perlant, Aurélie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Méditation, Pleine conscience, Attention sélective, Bien-être scolaire
Mots-clés dans une autre langue: meditation; mindfulness; primary school children; selective attention; scholar well-being.
Abstract: Ce travail de recherche avait pour but d’étudier les effets de la méditation de pleine conscience sur les capacités attentionnelles et le bien-être scolaire d’élèves de CP. En effet, ce champ de recherche relativement nouveau comporte peu d’études menées sur les élèves d’école élémentaire. Cependant, elles s’accordent sur des effets positifs de la méditation de pleine conscience sur les capacités attentionnelles, le bien-être, les performances scolaires et les compétences sociales et émotionnelles des élèves d’école élémentaire. Néanmoins,toutes ces recherches font intervenir des formateurs professionnels de méditation de pleine conscience. Dans le cadre de ce mémoire, nous avons décidé de tester l’impact d’une initiation à la méditation de pleine conscience menée grâce aux pistes audio issues du CD « Calme et attentif comme une grenouille » d’Eline Snel. Notre hypothèse générale était que le programme de méditation de pleine conscience aurait une influence positive sur l’attention sélective et le bien-être scolaire des élèves de CP. Pour se faire, nous avons proposé un programme de méditation composé de trois sessions de méditation par semaine pendant trois semaines. Chaque session, menée en début d’après-midi, durait environ 3 à 5 minutes et s’appuyait sur l’écoute d’une des pistes du CD. Nous avons réalisé un recueil de données avant le début du programme de méditation et un second lorsque le programme était terminé. À chaque recueil de données, les élèves ont dû participer à une tâche de barrage conçue par Benintendi, Largy et Simoës-Perlant (2016). Ils ont également rempli une version adaptée du questionnaire sur le bien-être scolaire de Bacro, Florin et Guimard (2014). Les résultats de cette étude montrent une baisse significative des scores de bien-être et d’attention à la seconde passation. Comme aucune amélioration n’a pu être constatée après le programme de méditation, nos hypothèses sont invalidées.
Résumé dans une autre langue: The aim of the current study was to assess the effects of mindfulness meditation on attentional skills and school well-being of primary school children. Indeed, this field of research is brand new and has a few studies conducted with primary school children. However, previous research found positives effects of mindfulness meditation on attentional skills, well-being, reducing anxiety, educational outcomes and socio-emotional skills on primary school children. Besides, these studies were based on interventions conducted by mindfulness instructors. In this study, we decided to test the effects of mindfulness meditation thanks to audio recordings from the CD "Calm and attentive like a frog" created by Eline Snel. Our general hypothesis was that the practice of meditation has a positive impact on the selective attention and well-being of first grade students. Therefore, we proposed a meditation program consisting of 3 meditation sessions per week during 3 weeks. Each session, conducted in the early afternoon, lasted about 3 to 5 minutes and was based on listening one of the CD tracks. We made a data collection before the beginning of the meditation program and a second one when the program was finished. For each data collection, students had to participate in a selective attention task designed by Benintendi, Largy and Simoës-perlant (2016). They also completed an adapted version of the school well-being questionnaire (Bacro, Florin & Guimard, 2014). The research’s findings shows that scores of well-being and selective attention are significantly lower after the meditation program. Consequently, our hypothesis is rejected.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7575