Une généalogie de la (re)présentation du corps au travail dans l'art

Defossez, Claire (2019) Une généalogie de la (re)présentation du corps au travail dans l'art. [Mémoire]

[img] Text

Claire.Defossez_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
[img] Text

Claire.Defossez_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (49MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Defossez, Claire
Directeur de recherche: Nayrolles, Jean
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Histoire de l'art moderne et contemporain
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art
Uncontrolled Keywords: corps dans l'art
Abstract: Sujet fondamental dans l'histoire de l'art occidental, le corps constitue un témoin de son époque. Dans cette optique, la première révolution industrielle pourrait apparaître comme le berceau idéal des représentations du corps au travail. En réalité, ce motif s'inscrit dans une temporalité longue, débutant dès l'Antiquité puis le Moyen Âge, et se poursuivant jusqu'à aujourd'hui encore. Dans cette chronologie, le XIXe siècle ne constitue qu'un temps, cependant essentiel. Avant l'exposition du Vanneur de Jean-François Millet au Salon de 1848, la représentation du corps productif restait généralement subordonnée à des intérêts autres que le travail lui-même : sa symbolique, son mouvement, son environnement, son esthétique, etc. En représentant un travailleur en tant que tel, Millet ouvre donc un pan encore inexploré par la production artistique. Faut-il pour autant y voir un changement de paradigme ? L'émergence d'un tel traitement plastique du corps au travail apparaît plutôt comme le résultat d'une lente maturation dans laquelle la révolution industrielle constituerait davantage un changement de degré. L'étude de ce type d'images souligne, effectivement, le poids des traditions et des évolutions progressives. Ce sont ces continuités et ces ruptures que ce mémoire a tenté de souligner.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7627