Impression typographique, réinterprétation d'une technique artisanale

Edouard, Léa (2019) Impression typographique, réinterprétation d'une technique artisanale. [Mémoire]

[img] Text

Léa.Edouard_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (62MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: Letterpress, reinterpretation of a craft technique
Creators: Edouard, Léa
Directeur de recherche: Barrès, Patrick
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
Uncontrolled Keywords: glaner, expérimentation, modèle/modelé, graphisme, impression typographique, artisanal, empreinte, bricolage, collage, plasticien
Mots-clés dans une autre langue: gather, experimentation, model/modeled, graphic design, letterpress, craft, imprint, stiking, plastic
Abstract: Comment définir ma pratique ? C’est là que se situe le cœur du mémoire. Il ne s’agit pas seulement d’expérimenter autour d’un champ encore inexploré. Il faut ensuite pouvoir identifier ce que l’on fait pour encore mieux s’en servir et le développer. Mon domaine de création-recherche tourne autour de l’impression typographique. Pas la technique classique en elle-même mais plutôt une réinterprétation de cette pratique artisanale. Je prends des matériaux que j’ai glanés, recyclés, je les encre, les imprime grâce à la presse de notaire et observe ce qui en sort. Le résultat est une série de textures donnant lieu à une nouvelle esthétique : celle de l’empreinte. C’est la relation entre le graphiste et le plasticien que je revisite grâce à la réappropriation que je fais de l’impression typographique.
Résumé dans une autre langue: How to define my practice ? This is where the heart of the master’s thesis lies. it is not a matter to experiment around an unexplored field. Then, we must be able to identify what we doing to make better use and develop it. My domain of creation-research turns around the letterpress. Not the classic technique in itself but rather a reinterpretation of this artisanal practice. I take materials that I gleaned, recycled, I ink them, print them through the manual press and observe what comes out. The result is a series of textures giving rise to a new aesthetic: that of the imprint. It is the relationship between the graphic designer and the visual artist that I revisit thanks to my reappropriation of typographic printing.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7751