Utilisation du schéma dans l'enseignement des sciences en cycles 2 et 3

Fontana, Carole (2019) Utilisation du schéma dans l'enseignement des sciences en cycles 2 et 3. [Mémoire]

[img] Text

Carole.Fontana_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Fontana, Carole
Directeur de recherche: Germann, Benjamin
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Enseignement scientifique, Schématisation
Abstract: L’enseignement des sciences commence dès l’école maternelle et de nombreux concepts scientifiques sont aux programmes des cycles 2 et 3. Ils doivent donc être enseignés à des élèves de 6 à 11 ans. Or les élèves de cet âge sont au stade de l’intelligence pré-opératoire : ils disposent d’une capacité d’abstraction très limitée. Elle doit donc être étayée. A partir du cycle 2, les programmes prescrits dans le Bulletin Officiel n°11 du 26 novembre 2015 préconisent le recours à la schématisation en sciences et technologie et également dans d’autres disciplines : mathématiques, géographie, etc. Cet outil didactique peut être mobilisé en sciences dans plusieurs temps de la démarche. Toute pertinente que soit la démarche d’investigation, le savoir acquis pendant les séances de sciences reste un objet scolaire tant que sa transposition à tous les domaines de la vie des élèves n’est pas opérante. Or le schéma est un outil qui peut s’avérer puissant dans le processus de généralisation, pour peu qu’il soit utilisé dans cet objectif. La question de l’utilisation de cet outil nous paraît donc pertinente.C’est pourquoi nous nous demanderons dans quelle mesure les enseignants des classes de cycles 2 et 3 utilisent le schéma aux fins de transposition du savoir scolaire vers un savoir généralisable.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7776