RENDRE LE MUSÉE ACCESSIBLE, la sensorialité au cœur d’une intégration du visiteur

Desmoulins, Armand (2019) RENDRE LE MUSÉE ACCESSIBLE, la sensorialité au cœur d’une intégration du visiteur. [Mémoire]

[img] Text

Armand.Desmoulins_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (12MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Desmoulins, Armand
Directeur de recherche: Caumon, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Concept, design, usages et modes de vie
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
Uncontrolled Keywords: Design de produits, scénographie, musée, handicap, accessibilité, sensorialité, sens
Abstract: Le musée est-il réellement accessible à tous ? La culture muséale est-elle accessible au tout-venant ? Si aujourd'hui, nous prônons l'intégration d'autrui, l'une des grandes problématiques de la société actuelle reste l'accessibilité à tous des espaces du quotidien. L'accessibilité à la culture et au savoir est une de celles qui devraient être prioritaires à obtenir par tous, notamment par les personnes en situation de handicap. Au nom de l'égalité des chances. La plupart des lieux publics, souvent anciens, répondent mal à la problématique d'accès. Le problème des normes traditionnelles, faites à partir de personnes valides, est l'une des principales raisons à ce problème. Elles empêchent à une personne en fauteuil roulant de se rendre dans un lieu, ne permettent pas à une personne aveugle d'avoir des informations... Le musée ne coupe pas à ce problème. Heureusement, aujourd'hui, des lois passent, les choses bougent enfin. Mais malgré ces avancées, tout reste compliqué d'accès pour les personnes handicapées, l'accès aux transports, aux logements, aux bâtiments publics... C'est pour cela que c'est aux personnes du métier de la création (architecture, urbanisme, design, scénographie...), de faire bouger les choses. En faisant de petites actions et pensant l'intégration et l'accessibilité dès la conceptualisation de projets, les mentalités évolueront sur le sujet. Autant, il est assez facile, mais coûteux, de rendre un bâtiment accessible, autant rendre les collections muséales accessibles est plus complexe. Pour permettre cela, les sens peuvent intervenir. La vue est un de nos sens privilégiés - surtout au musée - mais si on permet aux visiteurs d'utiliser le reste de ses sens il y aura une réelle découverte sensorielle et une accessibilité à la culture et aux œuvres et cela pour un plus large public. Que cela soit sur le mode de pensée à adopter lors de la conception de projets ou la question de la sensorialité dans la création. L'intégration et la sensorialité sont les sujets phares de ce mémoire. La sensorialité occupe une place forte dans l’intégration des visiteurs handicapés et de la mise en valeur d'œuvres : ambiance, environnement, ressenti de l'usager, découverte... Une notion qui permet de mettre le visiteur au centre de l'exposition et d'être des spectateurs actifs.
Résumé dans une autre langue: Is the museum really accessible to all? Is museum culture accessible to all visitors? If today we advocate the integration of others, one of the major problems of our society remains the accessibility to the basics spaces of daily life to everyone. Accessibility to culture and knowledge is one of the most important accessibility and it should be one of the first to be achieved, especially for people with disabilities. In the name of equal opportunities. Most public places, often ancient, do not respond well to the problem of access. The problem of "traditional" norms, made from able-bodied people, is one of the main reasons for this problem. For example, hey prevent a person in a wheelchair from going to a place, they do not allow a blind person to have information... The museum does not cut off this problem. Fortunately, today, laws are passing and things are moving. But despite these advances, everything remains complicated for disabled people, access to transport, housing, public buildings... This is why it is up to people in the creative profession (architecture, urban planning, design, scenography, etc.) to make things happen. By taking small actions and thinking about integration and accessibility from the very beginning of the project, mentalities will evolve on the subject. Perhaps, it is quite easy, but costly, to make a building accessible, but making museum collections accessible is more complex. To allow this, the senses can intervene. The view is one of our privileged senses - especially in a museum - but if visitors are allowed to use the rest of their senses, there will be a sensory discovery and accessibility to culture and works for a wider audience. Whether it is on the way of thinking when designing projects or the question of sensoriality in creation. Integration and sensoriality are the main topics of this thesis. Sensoriality plays a key role in the integration of disabled visitors and the enhancement of works: atmosphere, environment, user experience, discovery... A notion that put the visitor at the center of the exhibition and allow them to be active spectators.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7792