Météorologie du regard, vers un design émotionnel

Zekri, Flora (2019) Météorologie du regard, vers un design émotionnel. [Mémoire]

[img] Text

Flora.Zekri_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Zekri, Flora
Directeur de recherche: Caumon, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Création recherche et innovation en couleur et matière
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
Uncontrolled Keywords: Regard couleur
Abstract: Ce qui interroge est cette part de subjectivité au monde, et à l’autre : cette façon qu’à le regard de révéler le regardeur-regardé et le regardé-regardeur. Cette matière regard est signifiante non pas en tant qu’entité définissable, mais en tant qu’abstraction ( qui elle même prend naissance dans la matière ). Le designer doit donc trouver une façon de travailler à partir du mouvant et du difficilement saisissable. La méthode mise en place peut elle aussi être flottante, incertaine puisque ses éléments le sont. Le designer pourra utiliser les sensations récoltées en l’autre, celles issues des moments vrais. Le designer utilise ses souvenirs et son regard et tente de faire apparaître dans son design ce quelque chose de l’autre “ en train de se révéler ”. C’est finalement une démarche qui se rapproche d’une démarche artistique, de celle d’un portraitiste. Il n’est pas ici spectateur, mais agit dans le moment. Directement impliqué, il l’est aussi dans son design. Les sensations engendrent les émotions ( cela pourrait être une troisième strate au processus du regard, après la perception et la sensation. ) et se répercutent sur son design. Une intensification du regard et des sens provoque des émotions qui chargent le design. Cette charge émotionnelle se concrétise par le travail de la couleur puisqu’elle seule est capable de pouvoir provoquer, mais surtout retransmettre ce processus de sensations dont naissent l’émotion. La couleur est l’outil de la météorologie du regard : elle permet de faire ressentir toutes les nuances, silencieusement, hors du langage des mots. Le design émotionnel témoigne de deux singularités humaines, saisit en un moment, celle du designer qui rencontre l’autre.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7901