Le dessin et sa sensibilité, de la création visuelle à la presse indépendante.

de Pinho, Léa (2019) Le dessin et sa sensibilité, de la création visuelle à la presse indépendante. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Léa.de Pinho_master2.pdf


Télécharger (577kB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: de Pinho, Léa
Directeur de recherche: Barrès, Patrick
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M2 Design graphique, communication et édition
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts graphiques
Abstract: Pour mon mémoire de fin d’étude je me concentre notamment sur la notion du dessin. J’aborde principalement le travail du dessin par rapport à ses différentes écritures et aussi à celle qu’il prend dans la place du graphisme. La notion que j’ai choisie d’aborder par rapport à mon travail est celle de Paul Klee, c’est celle de « la pensée créatrice », par rapport à son travail qui se caractérise par une pratique gestuelle portée par une énergie, par la trace de quelque chose. Le tracé est porté par une gestuelle en mouvement du corps, une danse, un temps du mouvement mis en scène sur le papier. Le trait, englobe, des textures, des effets visuels, qui nous évoque et nous restitue des émotions. La travaille de la gestuelle par rapport à un tracé joue un rôle primordiale dans le sens ou il ne fait qu’accentuer la véracité du propos. La différence des rythmes, des tensions, des traits se créent au moment ou le stylo se pose sur le papier. Le trait est comme le résultat de la dynamique du corps, une conduite induite par le mouvement. Il y a une sorte de versatilité du trait, dans le sens ou le trait est travaillé suivant le mouvement aléatoire du corps. Il s’agit vraiment de capter une intention par la dynamique de l’écriture, de son intensité dans le trait.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7932