UNE QUÊTE D’ÉQUILIBRE DANS LE DESIGN D’OBJETS. Comment produire des objets qui font sens par le design artisanal ?

Lacheré, Cyril (2019) UNE QUÊTE D’ÉQUILIBRE DANS LE DESIGN D’OBJETS. Comment produire des objets qui font sens par le design artisanal ? [Mémoire]

[img] Text

Cyril.Lacheré_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: A QUEST FOR BALANCE IN PRODUCT DESIGN. How can we produce objects that make sense through artisanal design?
Creators: Lacheré, Cyril
Directeur de recherche: Caumon, Céline
Divisions: Institut Supérieur Image Design (ISCID)
Diplôme: M1 Concept, design, usages et modes de vie
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels > Arts appliqués
Uncontrolled Keywords: équilibre, design, objets, artisanat
Mots-clés dans une autre langue: balance, design, objects, crafts
Abstract: La notion d’équilibre a plusieurs significations physiques et morales, qui correspondent à la pratique du design sur de multiples aspects. À mon sens, nous sommes en quête d’équilibre, car nous proposons des solutions innovantes à la vie quotidienne, en nous adaptant continuellement aux libertés et contraintes qui s’imposent à nous. Notre attitude est celle d’un traducteur empathique, entre écoute des autres et expression de soi. Par notre créativité et notre sensibilité, nous sommes capables de proposer de nouvelles visions de la réalité, en déjouant les normes du quotidien. Pour ce faire, nous devons trouver un juste équilibre entre audace, altruisme et simplicité. Lorsque ces paramètres sont réunis, nos productions témoignent de cet équilibre par leur justesse esthétique et fonctionnelle. Elles apportent une nouvelle sensorialité, créent des imaginaires poétiques et expressifs. Au-delà de simples projets, nos objets deviennent ainsi une part de nous-mêmes, ils parlent pour nous. Apporter du sens et du caractère aux objets, voici un enjeu majeur dans un contexte de mondialisation et de consommation de masse, où nos vies sont envahies de produits. Cependant, je soutiens le fait que le design peut trouver son équilibre dans une expression plus artisanale, en respectant des valeurs environnementales et humaines. Comment pouvons-nous alors créer notre propre langage pour communiquer ces valeurs ? Designer et artisan sont deux métiers spécifiques, néanmoins ils présentent des attitudes complémentaires. À mon sens, nous devons adopter une posture artisanale en considérant le matériau dès le début de notre réflexion, car la réalité du projet en est d’autant plus effective. C’est un moyen de nous approprier notre propre création, de mieux l’incarner. Cela suggère également le fait d’accepter l’erreur et l’inattendu, de rester conscient de son projet. Le design artisanal témoigne d’une compréhension existentielle du monde. Sur le plan humain, il implique aussi une création collective, permettant de créer un dialogue. Ainsi, les objets peuvent transmettre des valeurs et refléter une volonté forte. En définitive, mon but est de parvenir à des objets signifiants d’un équilibre et de contribuer ainsi à un développement personnel. Le design équilibré s’inscrit dans une approche globale où il est possible de retrouver une cohérence entre consommation et mode de vie. Reconverti en philosophie, il peut contribuer à une nouvelle éthique, vers un bien-être global.
Résumé dans une autre langue: The notion of balance has several physical and moral meanings, which correspond to the practice of design on multiple aspects. In my opinion, we are in search of balance, because we offer innovative solutions to everyday life, continuously adapting to the freedoms and constraints we face. Our attitude is that of an empathetic translator, between listening to others and self-expression. Through our creativity and sensitivity, we are able to propose new visions of reality, changing the norms of everyday life. To do this, we must adjust a careful balance of boldness, altruism and simplicity. When these parameters are combined, our productions show a balance through their aesthetic and functional accuracy. They bring a new sensoriality, they create poetic and expressive imaginaries. Beyond simple projects, our works become a part of ourselves, they speak for us. Bringing meaning and spirit to objects is a major challenge in a context of globalization and mass consumption, where our lives are overwhelmed by products. However, I support the fact that design can find its balance in a more artisanal expression, respecting environmental and human values. How can we then create our own language to communicate these values? Designer and craftsman are two specific practices, but they have common objectives. In my opinion, we must adopt an artisanal posture by considering the materials as the beginning of our thinking, because the reality of the project is more effective as a result. It's a way to appropriate ourselves our own creation, to better embody it. It also suggests accepting mistakes and unexpected facts, in order to remain aware of our project. Artisanal design reflects an existential understanding of the world. On the human level, it also implies a collective and collaborative creation, making it possible to create a dialogue between different actors of the project. In this way, objects can communicate values, and express a strong will. Ultimately, my goal is to create objects that are meaningful in terms of balance, and thus contribute to a personal development. Artisanal design can be a part of a global approach where it is possible to find a coherence between consumption and lifestyle. Converted into a philosophy, design can contribute to a new ethic, towards a global well-being.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8023