L'influence de l'affinité sur l'apprentissage dans les travaux de groupe

Ruiz, Déborah (2019) L'influence de l'affinité sur l'apprentissage dans les travaux de groupe. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Déborah.Ruiz_master2.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Ruiz, Déborah
Directeur de recherche: Mouneyrac, Aurelie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Biotechnologies: Santé-Environnement
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Travail de groupe, Sentiment d'efficacité personnelle, Affinités, Travail collaboratif
Abstract: Ce travail traite de l’influence de l’affinité entre élèves sur l’apprentissage dans les travaux de groupe. Le travail de groupe est un outil pédagogique fondé sur le partage des tâches entre élèves afin d’atteindre un objectif commun. Si cette pédagogie se présente comme un moyen évident de lutte contre la routine instaurée dans la salle de classe par les enseignements magistraux, le travail de groupe est aussi le siège de nombreuses confrontations des idées des élèves. D’ailleurs, c’est l’occasion pour l’enseignant d’exercer pleinement son rôle d’accompagnement dans la classe. Ce dernier fait jouer plusieurs facettes : il favorise les investigations, les échanges entre les élèves, les aide à émettre des hypothèses, à les tester, à observer, à expliquer en argumentant, à faire des recherches documentaires. Le travail de groupe semble être une méthode pédagogique favorisant les apprentissages, notamment dans les classes à caractère dynamique fuyant les méthodes classiques d’enseignement ou certaines disciplines qu’elles ne jugent pas forcément indispensables à leur formation. Il semblerait que le travail en groupe donne la possibilité aux élèves d’être plus autonomes et plus impliqués. Plusieurs auteurs, tels que Philippe Meirieu, Alain Baudrit ou Christine Sorsana (…), s’accordent sur le fait que par leur instruction et leur émancipation dans un travail en groupe, les élèves acquièrent, plus facilement, certaines données et connaissances. Néanmoins, se pose encore la question de la constitution des groupes. De nos jours, le groupe classe possède une dynamique propre non négligeable. Faut-il laisser les élèves choisir leurs partenaires ou organiser à part entière la composition des groupes ? Pour favoriser les apprentissages, faut-il laisser les élèves qui s’entendent bien travailler ensembles ou non ? Ce sont des questions que nous nous sommes posées. Dans le travail qui va suivre, nous nous focaliserons sur la question : « Est-ce que les affinités ont un impact sur l’apprentissage lors de travaux de groupe ? ».
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8161