"We can work it out". Des représentations professionnelles au partenariat, étude compréhensive du travail en prévention spécialisée

Sabatier, Ewen (2019) "We can work it out". Des représentations professionnelles au partenariat, étude compréhensive du travail en prévention spécialisée. [Mémoire]

[img] Text

Ewen.Sabatier_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: We can work it out. From professional representations to partnership, comprehensive study of work in specialized prevention.
Creators: Sabatier, Ewen
Directeur de recherche: Hille, Frédérique
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sciences de l'Education et de la Formation
Diplôme: M2 Encadrement de Services dans la Santé et le Social
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Travail social
Uncontrolled Keywords: représentations sociales, représentations professionnelles, partenariat, groupe.
Mots-clés dans une autre langue: social representations, professional representations, partnership, group
Abstract: Forme particulière, voire atypique, du travail social, la prévention spécialisée (PS) est née au sortir de la seconde guerre mondiale. Menée par des éducateurs spécialisés, elle vise à « prévenir, dans les lieux où se manifestent des risques d’inadaptation sociale, la marginalisation et faciliter l’insertion ou la promotion sociale des jeunes ou des familles en difficulté ou en rupture avec leur milieu ». Longtemps adossée à la structure associative, la PS en Haute-Garonne est aujourd'hui rattachée à la collectivité de Toulouse Métropole, un transfert qui a occasionné de multiples changements pour ses acteurs et ses partenaires. Cette recherche se propose d'analyser les représentations professionnelles de la prévention spécialisée et du partenariat, afin de formuler des repères praxéologiques. Pour ce faire, elle s'appuie sur la théorie des représentations sociales, la dynamique des groupes et l'approche des relations intergroupes. 8 entretiens semi-directifs ont été menés auprès des agents du club de prévention du Mirail, 30 questionnaires ont été diffusés aux acteurs jeunesse de ce même territoire et 19 autres aux agents de la prévention spécialisée à Toulouse Métropole. Les résultats dessinent des représentations divergentes, qui impactent les relations intergroupes, au même titre que la mise en concurrence des acteurs et le manque de coordination sur le territoire. Parallèlement, ces représentations, de même que la communication hiérarchique, influencent les relations intragroupe et la cohésion au sein du club de prévention. L'analyse à visée praxéologique vient soutenir la formulation de cinq pistes pour l'action visant à lever les freins au développement du travail en partenariat et à réduire les risques psychosociaux. Ces pistes d'action proposent à la fois des outils de communication, d'évaluation, de coordination ou de formation dans une perspective globale de travail collectif, et des outils d'échange, de réflexion et de management, internes au club de prévention.
Résumé dans une autre langue: Special, nay atypical, form of social work, specialized prevention (PS) was born at the end of the second world war. Led by social workers, it aims to "prevent marginalization in places where there are risks of social maladjustment, and facilitate the insertion or social promotion of young people or families in difficulty or break with their environment". Historically based on the associative structure, the PS in Haute-Garonne is now a Toulouse Métropole service, a transfer that has caused many changes for its workers and partners. This research study aims to analyze the professional representations of specialized prevention and partnership, in order to formulate praxeological landmarks. To do this, it relies on the theory of social representations, the group dynamics and the intergroup relations approach. 8 semi-structured interviews were conducted with members of the Mirail prevention club, 30 surveys were distributed to youth actors from the same area and 19 others to specialized prevention professionnals in Toulouse Métropole. The results show different representations, which impact intergroup relations, as well as the competition between partners and the lack of coordination on the territory. At the same time, these representations, as well as hierarchical communication, influence intra-group relations and cohesion within the prevention club. The praxeological analysis supports the formulation of five proposals to remove the obstacles to the development of partnership work and to reduce psychosocial risks. These recommandations are about tools for communication, evaluation, coordination or training (formation) in a global perspective of collective work, and tools for dialogue, reflection and management, internal to the prevention club.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8249