La mise en place de la concertation publique préalable dans le cadre des projets de renouvellement urbain. l'exemple du territoire recomposé de la commune nouvelle d'Annecy (74).

Billard, Adèle (2019) La mise en place de la concertation publique préalable dans le cadre des projets de renouvellement urbain. l'exemple du territoire recomposé de la commune nouvelle d'Annecy (74). [Mémoire]

[img] Text

Adèle.Billard_master1.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (4MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Billard, Adèle
Directeur de recherche: Laumière, Florence
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
Uncontrolled Keywords: renouvellement urbain, concertation, commune nouvelle, démocratie participative, projet urbain
Abstract: La commune nouvelle d’Annecy (74), collectivité créée au 1er janvier 2017 à la suite de la fusion de six communes, s’est lancée au cours des années 2018 et 2019 dans le pilotage de deux projets majeurs de renouvellement urbain : autour de l’avenue d’Aix-les-Bains et du secteur des Trois Fontaines. Pilotés par la Direction de l’Aménagement Opérationnel, de forts enjeux sous-tendent ces projets, en termes d’accueil de population et d’activités économiques, de densité et de mixité urbaine, mais également du point de vue des mobilités et de la place de la nature en ville. Contrainte par sa géographie et par un marché foncier et immobilier très tendu, la commune cherche des solutions de développement qui soient soutenables pour l’ensemble des composantes de son territoire. Ces projets de renouvellement urbain, de par leur impact sur le cadre de vie des habitants, engagent la commune dans une démarche de concertation en amont des projets, par le biais d’une concertation publique préalable. Ce dispositif est un exercice nouveau pour la collectivité, dont l’expérience en démocratie participative est très variable, en partie héritée du fonctionnement des communes historiques. Face à cette obligation légale, mais également à la montée en puissance dans le débat public de l’implication des citoyens dans les projets d’aménagement, la ville a commencé à se construire une expérience autour de la concertation. Dans le cadre d’un stage de master 1 effectué au sein de la Direction de l’Aménagement Opérationnel, j’ai pu accompagner la mise en place de ces deux concertations publiques préalables et observer leur gestion et leurs impacts par rapport aux pratiques professionnelles. C’est une expérience qui s’inscrit dans un territoire connaissant une forte recomposition territoriale et qui cherche encore à fixer ses limites, ses méthodes et sa gouvernance. Ce mémoire interroge les concepts du renouvellement urbain et de la concertation, ainsi que leur mise en œuvre par les territoires ; deux sujets centraux dans une période de remise en cause de la démocratie représentative et de crise climatique. La construction de la ville y est questionnée par le biais de l’implication citoyenne, qui ouvre la voie à un aménagement et à un urbanisme plus collaboratif, coopératif.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8397