La violence à Toulouse à partir des procédures criminelles de la Cour des Capitouls des années 1775 et 1785

Schneller Lorenzoni, Lucie (2019) La violence à Toulouse à partir des procédures criminelles de la Cour des Capitouls des années 1775 et 1785. [Mémoire]

This is the latest version of this item.

[img] Image

Lucie.Schneller Lorenzoni_master2.png


Accès : Registered users only

Télécharger (12MB) | Request a copy
[img] Image

Lucie.Schneller Lorenzoni_master2.jpg


Accès : Registered users only

Télécharger (3MB) | Request a copy
[img] Text

Lucie.Schneller Lorenzoni_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The violence in Toulouse from the criminal proceedings of the Court of Capitouls of the years 1775 and 1785
Creators: Schneller Lorenzoni, Lucie
Directeur de recherche: Sottocasa, Valérie
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire
Diplôme: M2 Histoire et Civilisations modernes et contemporaines
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire moderne
Uncontrolled Keywords: violence, communauté, codes, honneur
Mots-clés dans une autre langue: violence, community, codes, honor
Abstract: Ce mémoire dresse un tableau détaillé des violences retranscrites dans les procédures criminelles en mettant en évidence leurs interrelations, leurs localisations et temporalités ainsi que les caractéristiques de ceux qui les subissent et les commettent. Nous avons notamment travaillé sur le genre, l’âge, les catégories socio-professionnelles et les origines géographiques des acteurs ainsi que sur les différences entre les violences individuelles et collectives. Une seconde partie analyse ces résultats sous un angle interdisciplinaire, en se concentrant sur les rapports entre violence et communauté ainsi que sur les codes qui régissent les comportements violents. Ces réflexions ont soulevé la question des liens de solidarité, de la défense du territoire et du rejet de l’altérité. Le travail sur la codification des conflits a mis en lumière leur ritualisation, la place importante du langage corporel et la manière dont la violence est légitimée lorsqu’elle s’inscrit dans les cadres admis par la communauté.
Résumé dans une autre langue: This work draws a detailed picture of the violence transcribed in the criminal proceedings by highlighting their interrelations, their locations and temporalities as well as the characteristics of those who undergo and commit them. In particular, I have worked on the gender, age, socio-professional categories and geographical origins of the actors as well as on the differences between individual and collective violence. A second part analyzes these results from an interdisciplinary perspective, focusing on the relationship between violence and community as well as the codes that govern violent behavior. These reflections raised the question of the bonds of solidarity, the defense of the territory and the rejection of otherness. The work on conflict codification has brought to light their ritualisation, the important place of body language, and the way in which violence is legitimized when it fits within the frameworks accepted by the community.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8453

Available Versions of this Item

  • La violence à Toulouse à partir des procédures criminelles de la Cour des Capitouls des années 1775 et 1785. (deposited 12 Dec 2019 14:01) [Currently Displayed]