Rôle des jeux symboliques dans le développement de la régulation émotionnelle chez l’enfant de 4 à 5 ans : effets du dispositif « Hôpital des Nounours »

GELY, Florian (2019) Rôle des jeux symboliques dans le développement de la régulation émotionnelle chez l’enfant de 4 à 5 ans : effets du dispositif « Hôpital des Nounours ». [Mémoire]

[img] Text

Florian.GELY_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (3MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: GELY, Florian
Directeur de recherche: GUIDETTI, Michèle
Divisions: UFR de Psychologie > Département Psychologie du développement
Diplôme: M1 Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Psychologie et comportements
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie > Sciences cognitives
Uncontrolled Keywords: Jeu symbolique, Régulation émotionnelle, Hôpital des Nounours, Enfant
Abstract: Malgré un nombre important d’études le rôle des jeux symboliques dans le développement psychologique de l’enfant reste encore débattu, certains auteurs considèrant ces jeux comme un épiphénomène développemental lorsque d’autres y voient un facteur développemental majeur notamment impliqué dans le développement de la régulation des émotions. Ces jeux sont particulièrement utilisés en psychothérapie ou au sein de dispositifs comme l’Hôpital des Nounours qui vise à diminuer les appréhensions des enfants vis-à-vis du monde médical. Ce dispositif a pour l’instant fait l’objet d’une seule étude qui n’a pas cherché à évaluer le rôle des jeux symboliques dans la régulation des émotions et ne s’est pas intéressée à l’évolution des connaissances des enfants. Notre étude porte sur les effets de l’Hôpital des Nounours conduit auprès d’enfants de 4 à 5 ans scolarisés dans des établissements REP de Toulouse. Elle vise, d’une part, à évaluer l’efficacité, chez cette population, de l’Hôpital des Nounours sur la diminution des émotions négatives en lien avec l’hôpital. D’autre part, elle cherche à mettre en évidence le rôle spécifique des jeux symboliques dans la régulation de ces émotions. Enfin, elle s’intéresse aux effets de ce dispositif sur l’évolution des connaissances des enfants du monde hospitalier et explore les relations existantes entre ces connaissances et les phénomènes de régulation émotionnelle. Deux groupes ont été comparés : un groupe participait à un dispositif avec des jeux symboliques ; l’autre groupe participait à un dispositif sans ces jeux. Nos mesures étaient réalisées avant et après le dispositif. Le caractère négatif des émotions des enfants était évalué à partir d’une échelle d’expressions faciales. Les connaissances des enfants étaient évaluées au cours d’entretiens individuels. Les résultats montrent que l’Hôpital des Nounours permet une régulation des peurs uniquement lorsqu’il comprend des jeux symboliques. Les connaissances des enfants sur les maladies et les soins se sont développées et complexifiées mais cet effet est beaucoup plus important lorsque le dispositif comprend des jeux symboliques. Enfin, nous avons mis en évidence une corrélation entre la diminution des appréhensions et l’augmentation des connaissances. Ces résultats soutiennent l’efficacité de ce dispositif et vont dans le sens des théories considérant les jeux symboliques comme d’importance majeure dans le développement de la régulation émotionnelle chez l’enfant.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8495