Nouvelles stratégies pour l’enseignement de l’orthographe lexicale. Des choix entre tradition et modernité.

Ducruc, Françoise (2019) Nouvelles stratégies pour l’enseignement de l’orthographe lexicale. Des choix entre tradition et modernité. [Mémoire]

[img]
Preview
Text

francoise.ducruc_master.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Ducruc, Françoise
Directeur de recherche: Spanghero-Gaillard, Nathalie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF E-formation et environnement numérique (eFEN)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Ordinateur et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation
Uncontrolled Keywords: Didactique de l’orthographe, Pratiques enseignantes, Orthographe lexicale, Étymologie, Exerciseurs
Mots-clés dans une autre langue: didactics of spelling, teaching practice, lexical spelling, etymology, use of exercisers
Abstract: En enseignement de l’orthographe lexicale en français langue maternelle, nous nous interrogeons sur l’impact de l’utilisation d’outils numériques et particulièrement d’exerciseurs. L’étude se justifie d’une part, par la présence accrue des nouvelles technologies dans le cadre des apprentissages et d’autre part, par le fait que l’efficacité pédagogique des exerciseurs n’a pas été vérifiée. Nous étudions les performances d’une classe d’élèves de 6 ème en matière d’orthographe lexicale. La méthode consiste à proposer tour à tour à deux groupes d’élèves de même niveau des activités avec et sans support numérique et de confronter les résultats. Ces résultats nous ont montré que les différentes évaluations ( dictées, jugements orthographiques, orthographe de mots ciblés en expression écrite) ne pouvaient prétendre à une réelle plus-value de l’exerciseur par rapport à l’activité traditionnelle ni d’ailleurs à une moindre performance. On note cependant deux éléments en faveur du recours à l’exerciseur : des activités réalisées plus rapidement qu’avec un support traditionnel, le plébiscite des élèves pour les activités numériques. Ces conclusions devraient pouvoir être reprises et étayées par un panel plus important d’élèves et des performances vérifiées non seulement sur du court terme comme cela a été le cas, mais sur du moyen terme.
Résumé dans une autre langue: In teaching lexical spelling in French as a mother tongue, we question the impact of the use of digital tools and especially exercisers. The study is justified on the one hand by the increased presence of new technologies in the context of learning and on the other hand by the fact that the educational effectiveness of exercisers has not been verified. We study the performance of a sixth grade class in lexical spelling. The method consists of offering two groups of students of the same level, in turn, activities with and without digital support and to compare the results. These results showed us that the different evaluations (dictations, orthographic judgments, spelling of words targeted in written expression) could not claim a real appreciation of the exerciser compared to the traditional activity nor to a lesser performance. However, there are two elements in favor of the use of the exerciser: activities carried out more quickly than with traditional support, the student plebiscite for digital activities. These conclusions should be able to be repeated and supported by a larger panel of students and verified performances not only in the short term as they have been, but over the medium term.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8506