La ville et la cohabitation des générations Vieillissement et solidarité intergénérationnelle

Salame, Meriem (2019) La ville et la cohabitation des générations Vieillissement et solidarité intergénérationnelle. [Mémoire]

[img] Text

MERIEM.SALAME_master1.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (6MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Salame, Meriem
Directeur de recherche: Rouyer, Alice
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Villes, Habitat et Transition Ecologique
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Abstract: Le vieillissement démographique et la cohabitation de cinq générations dans la même société. Sont des changement majeure. L’intergénération est un processus naturel et avoir à imposer des politiques pour que les « vieux » et les « jeunes » vivent ensemble est plutôt cocasse. Pourtant, les nouveaux modes de vie et le traitement de la question du vieillissement qui s’inscrit dans le contexte des politiques publiques au caractère sectoriel peut renforcer cette rupture entres les générations. Le rapport de Pierre Laroque de la commission de l’étude de la vieillesse en 1962.Faisait un état du niveau de mal-logement des personnes âgée, souvent assimilé aux situations d’isolement. L’environnement immédiat du senior notamment son habitat contribue grandement à son épanouissement social. Quand l’habitat n’est pas adapté il peut au contraire favoriser l’exclusion du senior. Or la ville française a connu une onde de vieillissement depuis les années 1999 qui a changé la distribution des âges sur son territoire, confrontant ses habitants notamment vieillissants, à des espaces de vie qui ne sont pas toujours en adéquation avec leurs besoins. Dans le cadre de notre étude, sera abordé la modification qu’a connue la ville française et son impact sur ses habitants. De ce fait l’habitat pour les seniors doit-il être spécifique ? Les seniors ont-ils des besoins spéciaux qui justifieraient des dispositifs spécifiques ? Comme la politique sectorielle ? Ou peut-on élargir notre cible, en optant pour des stratégies qui incluent différentes catégories sociales et les aident ainsi à faire société. Avec la création de villes incluses.Cela passe par la réhabilitation de l’existant pour permettre aux seniors de bien vieillir chez eux, et par la réflexion autour de nouveaux modes d’habitation favorisant le vivre ensemble. Comment les collectivités territoriales agissent dans ce sens ? Un exemple concernant la métropole de Toulouse sera abordé, avec quelques définitions et exemples concrets à l’appui.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8686