Tiers Lieux : des outils pour les mutations sociétales et territoriales à l'oeuvre ?

Le Hars, Pauline (2019) Tiers Lieux : des outils pour les mutations sociétales et territoriales à l'oeuvre ? [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Pauline.Le Hars_master1.pdf


Télécharger (4MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Creators: Le Hars, Pauline
Directeur de recherche: Albert, Pierre
Divisions: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M1 Aménagement et projets de territoires
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Aménagement du territoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie sociale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Economie > Economie solidaire
Uncontrolled Keywords: Tiers Lieu, collaboration, innovations, animation, mutations
Abstract: Les Tiers Lieux prennent de multiples formes: espaces de travail collaboratif (coworking), fablab, living lib, makerspace, friche culturelle, maison de services au public, etc… mais ont comme dénominateur commun l’ouverture, la collaboration, l’innovation. Ils permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, le partage de compétences et favorisent la créativité ainsi que les projets collectifs. Leur développement, se corrèle à l’essor des TIC (technologies de l’information et de la communication) et des crises économiques et sociales débouchant sur de nouvelles formes de travail (auto entreprenariat, télétravail, travail nomade) et de nouvelles aspirations sociétales animées par la volonté de « faire ensemble ». Grâce à un savoir-faire non négligeable en animation collaborative et en gestion de projet en leur sein, les Tiers Lieux offrent un cadre où les usagers y viennent développer leur réseau dans l’espoir de déboucher sur de nouvelles coopérations économiques, mais aussi profiter d’un cadre de travail souple, stimulant et enrichissant dans une ambiance conviviale. Leur développement conséquent, s’est effectué de manière ascendante, spontanée, non programmée principalement dans les territoires métropolitains et dans de moindres mesures dans les territoires peu denses. Chaque Tiers Lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement et une communauté qui le fait vivre. Face au succès des premières expériences de Tiers Lieu, le phénomène connait aujourd’hui un intérêt grandissant auprès des collectivités. Leur caractère ascendant et difficilement reproductible d’un territoire à un autre questionne la manière dont les pouvoirs publics accueillent ces types d’initiatives locales et leur manière de concevoir le territoire. Les Tiers Lieux tendent vers plus d’horizontalité et de confiance et finalement de collaboration entre acteurs locaux et collectivités.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8751