Représenter et se représenter l'animal sauvage : la "Médiathèque ASPAS" comme outil de patrimonialisation

Piron, Camille (2019) Représenter et se représenter l'animal sauvage : la "Médiathèque ASPAS" comme outil de patrimonialisation. [Mémoire]

[img] Text

Camille.Piron_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (58MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Piron, Camille
Directeur de recherche: Moulis, Anne-Marie
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Documentation, Archives, Médiathèques et Edition (DDAME)
Diplôme: M2 Archives et Images (ARI)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Biodiversité et écologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Milieux et changements globaux
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Médias
Uncontrolled Keywords: Médiathèque , Animal sauvage, ASPAS , Photographie animalière , Patrimonialisation , Valorisation , Médiation
Abstract: Alors que la place de l’animal domestique est fortement interrogée par de nombreuses associations et partis politiques, le monde sauvage semble être relégué au second plan sur la scène médiatique. Cet intérêt disparate rend compte d’une grande subjectivité opposant l’indomptable au domestiqué et parfois traduit un certain manque de connaissance . L’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) est un acteur important sur cette problématique. Cependant, encore faut-il comprendre les stratégies qu'elle met en œuvre et les instruments qu'elle mobilise afin de mener à bien son projet . L’ASPAS lutte pour la patrimonialisation des animaux sauvages dans la mesure où elle vise à rehausser le regard que les hommes peuvent porter sur ces derniers. Un des meilleurs substrats est la photographie animalière. Cette dernière a deux fonctions. D’une part, elle est un outil de communication fréquemment utilisé par l’association. D’autres part, elle porte en elle des symboles propres qui font que son interprétation peut sortir de son contexte d’usage et permettre une lecture des évolutions culturelles. Elle est un médium au service de la prise de conscience politique de l’existence d’un patrimoine naturel et faunistique permettant de changer le regard du récepteur sur l’objet photographié . La réflexion théorique que je compte mener porte sur les photographies animalières et leur organisation dans une photothèque comme celle de l’Association pour la protection des animaux sauvages. La photothèque n’est qu’une partie de la nouvelle stratégie de communication proposée à l’ASPAS. Le corpus documentaire dont elle dispose comprend également de nombreuses vidéographies et ouvrages qui ont tout autant un rôle dans un projet de valorisation du monde sauvage. Ces divers supports seront proposés dans un espace intitulé « Médiathèque ASPAS ». Cet outil est à percevoir comme un projet sur le long terme, destiné à valoriser un ensemble documentaire et sensibiliser les générations futures. Il s’inscrit dans un processus de patrimonialisation par étapes avec pour but l’inversement de l’ancrage mémoriel imagé de l’animal chez l’homme.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/8821