La configuration des acteurs et ses réseaux de pouvoir: Etude de cas de trois régions en Colombie, Cauca, Caqueta, Putumayo. 1995-2015

Socarras-Castilla, Leonor Victoria (2019) La configuration des acteurs et ses réseaux de pouvoir: Etude de cas de trois régions en Colombie, Cauca, Caqueta, Putumayo. 1995-2015. [Mémoire]

[img] Text

Leonor Victoria.Socarras-Castilla_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: La configuración de los actores y sus redes de poder en : Cauca- Caquetá -Putumayo 1995-2015
Creators: Socarras-Castilla, Leonor Victoria
Directeur de recherche: Evelyne, Sanchez
Divisions: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur les Amériques à Toulouse (IPEAT)
Diplôme: M2 IPAL Etudes sur les Amériques (SHS)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Science politique
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Réseaux sociaux
Uncontrolled Keywords: Réseaux de pouvoir, Conflit, Territoire, Paysan, Politique international
Mots-clés dans une autre langue: Redes de poder, Conflicto, Territorio, Campesinos, Política international
Abstract: Le présent travail est une analyse du conflit et des capacités des acteurs dans trois régions: Cauca, Caquetá et Putumayo. Historiquement, la Colombie a défini sa politique de paix. Nous voyons comment, après le gouvernement Pastrana (1998-2002), l’État a décidé, avec les FARC, de reprendre les négociations de paix et, à cette occasion, de signer les accords à La Havane. D'autre part, le problème des conflits armés dans le pays est, sans aucun doute, la disparition progressive des frontières entre la politique intérieure et la politique internationale.
Résumé dans une autre langue: El presente trabajo es un análisis del conflicto y de las capacidades que tienen los actores en tres regiones en Cauca, Caquetá y Putumayo. Históricamente, Colombia ha delimitado su política de la paz. Vemos cómo después del gobierno Pastrana (1998-2002) , el Estado ha decidido junto con las FARC volver a entrar en negociaciones en pro de la paz y, en esta ocasión, firmar los acuerdos en la Habana. Por otra parte, el problema del conflicto armado en el país, es, sin lugar a dudas, el desvanecimiento de las fronteras existentes entre la política doméstica e internacional
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9013