Usage des réseaux sociaux numériques et processus d’autonomisation de collégiens entre 11 et 15 ans

Lacoste, Delphine (2019) Usage des réseaux sociaux numériques et processus d’autonomisation de collégiens entre 11 et 15 ans. [Mémoire]

[img] Text

Delphine.Lacoste_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (800kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Lacoste, Delphine
Directeur de recherche: Boubée, Nicole
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Education aux médias et à l'information (EMI)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sociologie > Réseaux sociaux
Uncontrolled Keywords: Réseaux Sociaux Numériques, Autonomie, Adolescents, Parents
Abstract: Les évolutions technologiques ont un impact sur la famille, puisqu’elles s’invitent dans le quotidien des adultes mais aussi des enfants et adolescents, et influencent l’intensité mais aussi le contenu des échanges entre pairs. C’est pourquoi, nous avons choisi de nous intéresser à l’usage des réseaux sociaux numériques (RSN) des adolescents, dans le cadre d’un processus d’autonomisation vis-à-vis de la famille et plus particulièrement des parents. Dans cette optique, le choix méthodologique s’est porté sur le recours à une enquête par questionnaire, soumis par administration directe, à un échantillon de volontaires de 110 élèves d’un collège semi-rural du Tarn-et-Garonne. Des réponses au questionnaire, il ressort que les parents comme les enfants sont familiers avec les RSN mais qu’il y a peu d’accompagnement dans l’usage et peu de transmission de compétences entre eux. En effet, la connexion aux RSN, parce qu’elle est notamment possible grâce au smartphone, est plutôt une activité individuelle et solitaire, qui se déroule la plupart du temps en dehors de la présence des parents et fait l’objet d’un contrôle relatif, du moins peu ressenti par les répondants. De fait, l’usage des RSN se fait donc de manière autonome, mais sans que les adolescents cherchent à échapper au contrôle de leurs parents, au moins de manière consciente, dans un contexte de bonne entente familiale.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9016