Xochpilli « Le prince des fleurs ». Étude iconographique et textuelle d'une divinité aztèque

Bernal Martinez, Ingrid Lizbeth (2019) Xochpilli « Le prince des fleurs ». Étude iconographique et textuelle d'une divinité aztèque. [Mémoire]

[img] Text

Ingrid Lizbeth.Bernal Martinez_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Bernal Martinez, Ingrid Lizbeth
Directeur de recherche: Contel, José
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Etudes hispaniques et hispano-américaines
Diplôme: M2 Etudes romanes (Espagnol)
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Espagnol
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire des religions
Uncontrolled Keywords: Mexique ancien, religion aztèque, divinités, rites, mythes, Xochipilli, Xochiquetzal, Macuilxochitl, dieu du maïs, prince de fleurs, identité, homosexualité mésoamérique, representation pictographique, hymnes, statuaire.
Abstract: La religion aztèque et ses divinités est un sujet de recherche qui au XXIème siècle connait un grand engouement. Ce sont les différentes divinités, rites et mystères aztèques qui créent un ensemble de questions et fascinations pour ceux qui sont captivés par la culture et l’histoire des civilisations amérindiennes. Les dieux préhispaniques sont bien connus à cause de leur relation aux éléments naturels : le vent, l’eau, la terre, le feu, le soleil, la lune, les animaux et les fleurs. Dans la religion aztèque, les dieux avaient un pouvoir important sur les humains. Ils exerçaient un rôle protecteur mais pouvaient aussi exercer des sanctions (basées sur les éléments naturels). Cette religion est aussi caractérisée par le dualisme. Le jour s’opposait ainsi à la nuit, la lumière à l’obscurité, le chaud au froid. Notons enfin que le pouvoir de métamorphose est aussi spécifique des dieux de la Méso-Amérique. Chaque dieu peut éclater en plusieurs composants sacrés, portant chacun un nom particulier. Ce travail est une analyse d’une de leurs divinités, peu connue, mais qui reste très importante : « Xochipilli, le prince des fleurs ». Il analyse les chroniques des témoignages des religieux espagnols, celles des chroniqueurs métis et/ou indigènes, ainsi que les études des auteurs contemporains qui abordent des thèmes sur la vie des Aztèques : leurs divinités, leurs mythes et rites. A partir de cette étude, nous apporterons une réponse aux questions suivantes : Pouvons-nous, à travers l’analyse des caractéristiques identifiées dans les textes des chroniqueurs religieux ainsi que dans les représentations d’origine indigène, établir un corpus de ses représentations et ses particularités pour déterminer l’identité de Xochipilli ? De plus, les caractéristiques qui désignent cette divinité sont-elles forcément associées à l’homosexualité ?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9034