Enjeux paysagers en Pays Toy : retour réflexif autour d'une collecte de patrimoine culturel immatériel

Gassin, Hugo (2019) Enjeux paysagers en Pays Toy : retour réflexif autour d'une collecte de patrimoine culturel immatériel. [Mémoire]

[img] Text

Hugo.Gassin_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (10MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Gassin, Hugo
Directeur de recherche: Adell, Nicolas
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Anthropologie
Diplôme: M2 Expertise Ethnologique en Patrimoine Immatériel
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Anthropologie sociale et ethnologie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Musées, patrimoine culturel
Uncontrolled Keywords: pastoralisme, paysage, patrimonialisation, patrimoine culturel immatériel, UNESCO, Pyrénées, Gavarnie-Gèdre
Abstract: Dans un contexte de déprise agricole, dans une haute vallée pyrénéenne, sur la commune de Gavarnie-Gèdre, l’évolution du paysage a éveillé un « sentiment patrimonial » tant chez ses habitants qu’au sein de différentes institutions. L’avancée des bois, perçue comme l’ensauvagement des paysages marque pour les premiers la disparition d’une pratique « traditionnelle » que les dernières générations vivantes ont connue. Pour les seconds c’est la disparition d’un espace constitutif de l’attractivité touristique du territoire. Si Gavarnie est connu pour son cirque, l’UNESCO reconnaît également une valeur universelle dans les paysages pastoraux. Leur progressive réduction conduit alors à des processus de patrimonialisation. Ce mémoire présente un retour réflexif sur un stage effectué dans le cabinet d’ethnologie Paroles, paroles lors d’une mission de collecte de patrimoine culturel immatériel (PCI) commandée par le département des Hautes-Pyrénées dans le cadre du plan de gestion du bien UNESCO Pyrénées-Mont Perdu. On y trouve aussi une réflexion autour de la notion de paysage, son lien avec le patrimoine culturel et l’enjeu qu’elle représente dans les politiques de développement local. À l’heure où le storytelling devient un outil important de la mise en valeur des territoires, l’anthropologie appliquée au développement touristique apporte au travers de sa méthode une matière emprise de « réel », témoin de l’histoire épaisse d’un pays. Le patrimoine culturel devient un outil permettant la création d’une nouvelle dynamique touristique.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9066