Le langage du corps en mouvement. Catégories et structures linguistiques de l'espace dans la danse contemporaine

Minoccheri, Chiara (2019) Le langage du corps en mouvement. Catégories et structures linguistiques de l'espace dans la danse contemporaine. [Mémoire]

[img] Text

Chiara.Minoccheri_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The language of the moving body. Linguistic categories and structures of space expression in contemporary dance
Creators: Minoccheri, Chiara
Directeur de recherche: Stosic, Dejan
Divisions: UFR Langues, Littératures et Civilisations Etrangères > Département Sciences du langage
Diplôme: M2 Linguistique, Cognition, Communication
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts du spectacle > Danse
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Linguistique générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Français
Uncontrolled Keywords: Sémantique, espace, mouvement, manière, danse contemporaine
Mots-clés dans une autre langue: Semantics, space, movement, manner, contemporary dance
Abstract: Ce mémoire analyse l’expression linguistique du mouvement et de la manière de se mouvoir dans les instructions prononcées pendant deux leçons de danse contemporaine. Celles-ci ont été enregistrées, retranscrites, segmentées en énoncés et annotées selon des paramètres sémantiques. Cette étude a produit deux résultats significatifs. Le premier est un classement inédit des verbes causatifs de mouvement, fondé sur les critères sémantiques de changement d’emplacement et de relation locative élémentaire (Aurnague, 2008). Le deuxième résultat correspond à l’élaboration de quatre modèles de lexicalisation du mouvement dansé. Le premier modèle exprime les mouvements du danseur, rapportés à la pièce ou, souvent, à un cadre de référence corporel, sans mention des parties du corps. Celles-ci sont traitées, dans le deuxième modèle, comme des instruments desdits mouvements. Le troisième modèle, quant à lui, met en avant l’agentivité du danseur sur les parties de son corps, qui figurent alors dans le rôle sémantique du patient. Enfin, dans le quatrième modèle, les parties du corps sont considérées comme des entités douées de mouvement autonome. S’appuyant sur les résultats des travaux en sémantique de l’espace, notre travail offre une première caractérisation linguistique du discours procédural de la danse, ouvrant ainsi la voie à d’autres recherches sur le rapport entre le sens des éléments linguistiques et la référence spatiale dans ce domaine.
Résumé dans une autre langue: This study focuses on the analysis of the linguistic expression of motion and manner of motion in the context of contemporary dance. Two classes were recorded, the spoken instructions given to the dancers were transcribed, segmented and the utterances annotated according to semantic parameters. This work has provided two meaningful results. First, a new categorization of the causative verbs of motion, based on the semantic notions of change of placement and change of relation (Aurnague, 2008). Second, we have described four lexicalisation patterns of motion in dance. The first expresses the dancer’s movements within the room or within a body-determined frame of reference, without mentioning the role of the body parts. These are expressed, in the second pattern, as the instruments of the dancer’s movements. Conversely, the third pattern highlights the dancer’s agency on his body parts, which figure as the patients of the dancer’s actions. Finally, in the fourth pattern, the body parts are considered as entities endowed with independent motion. Based on the results in the field of space semantics, our work offers a first linguistic characterization of the procedural discourse in contemporary dance, thus paving the way to further studies on the relation between the meaning of linguistic items and spatial reference in that field.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9076