Les empreintes des corps dans l'oeuvre d'Alice Munro

Bentley, Lucile (2018) Les empreintes des corps dans l'oeuvre d'Alice Munro. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Lucile.Bentley_these_4807.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The imprints of bodies in Alice Munro’s stories
Creators: Bentley, Lucile
Directeur de recherche: Ventura, Héliane
Doctoral school: ALLPH@ : Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication
Research unit: Cultures Anglo-Saxonnes - CAS
Diplôme: Doctorat en Langues, Littératures, Arts et Civilisations du Monde Anglophone
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Anglais
Uncontrolled Keywords: Alice Munro, Corps, Empreinte, Texte, Care
Mots-clés en anglais: Alice Munro, Body, Imprint, Text, Care
Abstract: Cette thèse met en relation la représentation des corps dans l’œuvre d’Alice Munro avec le processus de l’empreinte tel qu’il a été mis au jour par Georges Didi-Huberman. La description des corps des personnages partage la même essence dialectique que l’empreinte : elle saisit une matière tout en laissant entrevoir le mouvement qui a donné naissance à la forme, elle est la conséquence d’un contact mais n’advient que dans la distance et son unicité fait signe vers le multiple. Le corps et son rapport au monde qui l’entoure met aussi en lumière une relation de ressemblance et de contact, une relation mutuelle que les mots eux-mêmes font transparaître dans une expression qui tend vers le lyrisme. Enfin, les corps représentés dans la fiction munrovienne ne sont pas de simples copies du réel mais sont véritablement créateurs en devenant les matériaux interpersonnels de la création artistique. Cette étude de la représentation des corps dans l’œuvre d’Alice Munro tente de montrer les enjeux de l’attention au corps, en particulier ceux du care, et comment cette attention influence l’écriture fictionnelle.
English abstract: This dissertation examines the relationship between the representation of bodies in Alice Munro’s work and the imprint process as characterized by Georges Didi-Huberman. The description of the characters’ bodies gives evidence of the same dialectical essence as imprints: it attempts to fix the body matter while making movement visible, it is the product of a contact but becomes apparent only from a distance and its unicity foreshadows its multiplicity. The body and its link to the world around also displays a relationship of resemblance and contact based on reciprocity. It is conveyed through words and an expression that tends to lyricism. Finally, bodies represented in Munro’s fiction are not mere copies of the real but are creative and interpersonal as they become the very material of artistic creation. This study of the representation of bodies in Alice Munro’s work attempts to show what being attentive to bodies entails, in particular in the context of care studies, and how this attention to bodies influences fictional writing. Indexation
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9089