La réception par les adolescentes des stéréotypes genrés véhiculés par les Youtubeuses dans leurs vidéos

Gamen, Emmanuelle (2019) La réception par les adolescentes des stéréotypes genrés véhiculés par les Youtubeuses dans leurs vidéos. [Mémoire]

[img] Text

Emmanuelle.Gamen_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (594kB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Gamen, Emmanuelle
Directeur de recherche: Boubée, Nicole
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Documentation
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Stéréotypes de genre, Youtubeuse, Construction identitaire, Adolescentes
Abstract: Notre travail de recherche s'est donné pour objectif l'étude de la réception par les adolescentes des stéréotypes genrés véhiculés dans les vidéos des Youtubeuses. L’analyse transversale de données recueillies dans neuf entretiens, auprès de onze enquêtées âgées de quatorze à dix sept ans scolarisées en collège et lycée, a permis de constater que leurs pratiques de consommation de vidéos sur YouTube sont quotidiennes, intensives, variées et différenciées en fonction des usages. Pour s’informer comme pour se divertir, elles sont justifiées par des pratiques pluriculturelles propres à la culture juvénile. Leur consommation de tutoriels « beauté » est partagée entre paires dans ces nouveaux espaces interactifs de socialisation au genre et aux rôles sexués qui influent sur la construction identitaire des adolescentes à la recherche de modèles identificatoires. La posture de réception négociée des enquêtées, entre devoir de conformité et d’émancipation au genre, révèle leur regard ambivalent sur les stéréotypes genrés. Elles s’approprient certains des critères féminins stéréotypés et médiatisés par les « influenceuses » et bien qu'ils donnent, pour elles, une image négative, réductrice et caricaturale des femmes, limitée à l’apparence physique et la mise en avant du corps, ils leur permettent de ne pas trop s’éloigner de la norme sociale, facteur d’intégration dans le groupe de pairs.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9116