Bâtir pour l'éternité : le cardinal Pierre des Prés (1280-1361) et la collégiale Saint-Martin de Montpezat-de-Quercy

Moureau, Emmanuel (2018) Bâtir pour l'éternité : le cardinal Pierre des Prés (1280-1361) et la collégiale Saint-Martin de Montpezat-de-Quercy. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Emmanuel.Moureau_these_3107.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
[img]
Preview
Version de Diffusion Annex
Text

Emmanuel.Moureau_these_3555.pdf


Télécharger (19MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: To build for the eternity : cardinal Pierre des Prés (1280-1361) and the collegial church of Montpezat-de-Quercy
Creators: Moureau, Emmanuel
Directeur de recherche: Cazes, Quitterie
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: France, Amériques, Espagne - Sociétés, pouvoirs, acteurs - FRAMESPA
Diplôme: Doctorat en Histoire de l'Art
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art médiéval
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire des religions
Uncontrolled Keywords: Papauté d'Avignon, Collégiale, Cardinal, Fondation funéraire, Quercy
Mots-clés en anglais: Avignon papacy, Collegial church, Cardinal, Funeral fondation, Quercy
Abstract: Durant la papauté d'Avignon,si la plupart des cardinaux sont inhumés soit dans la cité pontificale, soit dans leur pays d'origine, certains d'entre eux choisissent au contraire de fonder dans leur lieu d'origine non seulement une communauté religieuse mais également des bâtiments pour accueillir leur tombeau. Ils imitent en cela les papes successifs, notamment Clément V et Clément VI. En parallèle, se développe au XIVe siècle, sous l’impulsion de Jean XXII, la création de nouvelles collégiales séculières dans le Midi de la France. Pierre des Prés (1280-1361), quercynois, est un proche de Jean XXII. Juriste, il gagne la confiance du pape qui le créé cardinal en 1321, puis l’investit de la charge de vice-chancelier de l’Église en 1325. La première partie de ce travail est consacrée à une biographie de ce personnage et montre également son désir d’élever socialement les membres de sa famille. Le cardinal des Prés est aussi, tout comme d’autres cardinaux parmi ses contemporains, le fondateur d’une communauté religieuse, chargée de veiller sur sa dépouille. S’il a choisi des chanoines séculiers, d’autres ont privilégié les ordres Mendiants. C’est ce choix qui est examiné et étudié dans la seconde partie. Pour abriter ces religieux, Pierre des Prés a fait édifier une église dans son village natal, Montpezat-de-Quercy. Classée au titre des Monuments Historiques dès 1840, cet édifice s’avérait peu connu. Notre étude replace la collégiale Saint-Martin dans son contexte de construction, entre 1337 et 1343, mais présente également les matériaux utilisés, les techniques employées, l’organisation du chantier et les hommes qui ont oeuvré sur le projet. Enfin, la dernière partie aborde la question de la mémoire du cardinal, construite grâce à son tombeau et aux nombreux objets offerts par lui à son chapitre collégial. Grâce à ces derniers, le souvenir de Pierre des Prés s’est transmis de siècle en siècle, donnant ainsi raison aux vers de Pétrarque : la renommée vainc la mort.
English abstract: During the papacy of Avignon, so most cardinals are buried either in the pontifical city, or in their country of origin, some of them choose contrary to founding in their place of origin not only one religious community but also of the buildings to accommodate their tomb. They imitate in that the successive popes, in particular Clement V and Clement VI. In parallel, develops at the 14th century, under the impulse of John XXII, the creation of secular collegial news in the South of France.Pierre des Prés (1280-1361), quercynois, is a close relation of John XXII. Lawyer, it gains the confidence of the pope who created it cardinal in 1321, then invests it in 1325 load of vice-chancellor of the Church. The first part of this work is devoted to a biography of this character and also shows his desire to socially raise the members of its family.The cardinal des Prés is also, just like of other cardinals among his contemporaries, the founder of a religious community, charged to take care on his skin. If it chose secular canons, others privileged the orders Beggars. These is the choice which is examined and studied in the second part. To shelter these monks, Pierre des Prés made build a church in his native village, Montpezat-of-Quercy. Classified with the title as of Historic buildings by 1840, this building proved little known. Our study replaces collegial church Saint Martin in her context of construction, between 1337 and 1343, but also presents the materials used, the techniques employed, the job management and the men who have work on the project. Lastly, the last part tackles the question of the memory of the cardinal, built thanks to his tomb and with the many objects offered by him to its collegial chapter. Thanks to the latter, the memory of Pierre des Prés was transmitted of century in century, thus agreeing with the worms of Pétrarque: the fame overcomes death.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9194