Étude technologique du mobilier en base cuivre de la nécropole mégalithique de Wanar (Sénégal)

Lamotte, Pierre (2019) Étude technologique du mobilier en base cuivre de la nécropole mégalithique de Wanar (Sénégal). [Mémoire]

[img] Text

Pierre.Lamotte_master2.pdf


Accès : Repository staff only jusqu'au 1 September 2022.

Télécharger (9MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Lamotte, Pierre
Directeur de recherche: Robion-Brunner, Caroline
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Arts, Sociétés et Environnements de la Préhistoire et de la Protohistoire : Europe, Afrique (ASE2P)
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Préhistoire
Uncontrolled Keywords: Afrique de l’Ouest, Sénégal, Gambie, mégalithisme, pratiques funéraires, technologie, EDS-MEB, métal, cuivre
Mots-clés dans une autre langue: West Africa, Senegal, Gambia, Megalithism, Funerary Practices, Technology, EDS-MEB, metal, copper
Abstract: Les fouilles récentes de la nécropole mégalithique de Wanar au Sénégal ont livré du mobilier en base cuivre issu de contextes archéologiques bien délimités, mais complexes. La présente étude cherche à aborder ces dépôts de mobilier sous leurs angles taphonomique et technologique, avec pour objectif de mieux comprendre les pratiques funéraires mégalithiques liées au métal, et de replacer la nécropole de Wanar dans son contexte technologique régional. Les travaux sur le mobilier en base cuivre déjà réalisés pour la région sénégambienne par L. Garenne-Marot offrent un cadre général dans lequel s’inscrit cette étude, qui a montré la pleine inscription de la nécropole de Wanar dans le faciès technologique régional, mais aussi ses liens avec d’autres régions d’Afrique de l’Ouest.
Résumé dans une autre langue: Recent excavation campaigns at the Wanar necropolis, Senegal, have delivered copper-based artefacts from well-delimited but complex archaeological contexts. The present work seeks to address these funeral deposits through the lens of their taphonomic and technological characteristics, in order to better understand the metal-linked funerary practices, as well as the place of the Wanar necropolis’ copper assemblages in the wider archeological framework of the Senegambian area. The work already realized on the copper-based artifacts of the area by L. Garenne-Marot offers a general frame for our study, allowing us to highlight the unequivocal ties of the Wanar necropolis with the technological profile of the southern Senegambian area, as well as its links with other west african areas.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9231