Concevoir et animer pour l'acceptation de robots zoomorphiques

Gomez, Adrien (2018) Concevoir et animer pour l'acceptation de robots zoomorphiques. [Thesis]

[img] Version de Validated
Text

Adrien.Gomez_these_1802.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (14MB) | Request a copy
[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Adrien.Gomez_these_1620.pdf


Télécharger (13MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Design and animate for zoomorphic robots acceptance
Creators: Gomez, Adrien
Directeur de recherche: Methel, Gilles
Doctoral school: ALLPH@ : Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication
Research unit: Laboratoire de Recherche en Audiovisuel - Savoirs, Praxis et Poïétiques en Art - LARA-SEPPIA
Diplôme: Doctorat en Etudes Audiovisuelles
Subjects: INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Interface homme-machine
INFORMATIQUE MATHEMATIQUES TECHNOLOGIES > Informatique > Robotique
Uncontrolled Keywords: Animation, Robot, Acceptation, Réalité virtuelle, Zoomorphe, Hexapode
Mots-clés en anglais: Animation, Robot, Acceptance, Virtual reality, Zoomorphic, Hexapod
Abstract: Le robot est une figure que l’on trouve régulièrement dans la fiction, sur différents médiums. Très souvent il est associé au mythe de Frankenstein, la créature qui se rebelle contre son créateur et menace l’humanité. Cette peur s’est peu à peu ancrée dans l’inconscient collectif, même si elle parait irraisonnée quand nous observons les véritables robots et leurs applications. Car ces machines se sont bien développées en dehors de la fiction. Pas forcément sous la même forme ou dans les mêmes buts. Mais l’apparition de ces êtres artificiels génères aussi des craintes. C’est pourquoi une branche de recherche s’est développée sous l’appellation acceptation.L’acceptation des robots est un des enjeux majeurs dans le développement de cette technologie au sein de notre société. Le développement des différents robots de services, ou de robots au travail, s’accentue. Les interactions et le partage de l’espace social avec les robots ne cessent d’augmenter. C’est pourquoi il est important de trouver des pistes pour l’intégration de ces machines se passent au mieux car il y a derrières des enjeux sociaux, économiques, et scientifiques. Une des pistes qui s’est développée est celle de l’utilisation des techniques du cinéma d’animation. Nous prolongeons ici cette piste pour l’appliquer à l’acceptation de robots zoomorphiques. Une catégorie de robot peu étudiés jusqu’à présent. Notre étude s’est consacrée à un cas particulier, un robot hexapode nommé R.HEX développé au L.I.R.M.M.Pour développer notre recherche, nous avons mis en place une enquête en utilisant la réalité virtuelle. Un nouveau moyen d’expression nécessitant l’apprentissage de nouveau codes de mise en scène et de narration, afin de restituer au mieux une expérience crédible. Cette expérience nous permis de comparer des mouvements d’animation et des mouvements calculés par simulateur, afin de déterminer comment utiliser au mieux les outils d’animation.
English abstract: The robot is a figure that is regularly found in fiction, on different media. Very often it is associated with the myth of Frankenstein, the creature that rebels against its creator and threatens humanity. This fear has gradually taken root in the collective unconscious, even if it seems irrational when we observe real robots and their applications. Because these machines have also been developed outside fiction. Not necessarily in the same form or for the same purposes. But the appearance of these artificial beings also generates fears. This is why a branch of research has been developed under the name acceptance.The acceptance of robots is one of the major goals in the development of this technology within our society. The development of different service robots, or co-worker robots, is increasing. The interaction and sharing of social space with robots continues to increase. This is why it is important to find ways to integrate these machines as well as possible. Because there are social, economic, and scientific issues behind them. One of the pathes that has been developed is the use of animations techniques. We extend this track here to apply it to the acceptance of zoomorphic robots. A category of robot little studied so far. Our study was devoted to a particular case, a hexapod robot, named R.HEX, developed at the Laboratory of Computer Science, Robotics and Microelectronics of Montpellier.To develop our research, we set up a survey using virtual reality. A new way of expression that also required the learning of new staging and narrative codes, in order to best reproduce a credible experience. This experience allowed us to compare animation movements and movements calculated by simulator, in order to determine how to better use animation tools.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9295