L'élaboration des mots morphologiquement complexes en Italien L1 et L2

Piccinin, Sabrina (2018) L'élaboration des mots morphologiquement complexes en Italien L1 et L2. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Sabrina.Piccinin_these_1039.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Native and non-native processing of morphologically complex words in Italian
Creators: Piccinin, Sabrina
Directeur de recherche: Giraudo, Hélène
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Cognition, Langues, Langage, Ergonomie - CLLE
Diplôme: Doctorat en Sciences du Langage
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Italien
Uncontrolled Keywords: Morphologie, Élaboration des mots, L2 acquisition, Amorçage masqué, Italien L2
Mots-clés en anglais: Morphology, Word processing, L2 acquisition, Masked priming, L2 Italian
Abstract: Le présent travail porte sur l'organisation du lexique mental chez les locuteurs natifs et non natifs de l’italien et vise à déterminer si les mots sont connectés selon des critères morphologiques, c'est-à-dire à travers un réseau d'associations qui s’établissent lorsqu’une cooccurrence de forme et de sens est reconnue. La recherche psycholinguistique sur l'accès lexical natif a démontré que l'organisation du lexique mental est largement fondée sur paramètres morphologiques, même si des controverses subsistent quant au locus de ce niveau d'organisation. Par contre, la recherche dans le domaine de l'acquisition des langues secondes s'est tournée vers l'étude de ces questions seulement récemment et ses conclusions ont jusqu'ici été relativement controversées. Plus précisément, la question se pose de savoir si les locuteurs natifs et non natifs partagent les mêmes systèmes de traitement des mots morphologiquement complexes. Selon des propositions récentes (Heyer & Clahsen 2015), ce ne serait pas le cas puisque le traitement de la L2 serait davantage affecté par des critères formels que morphologiques. Dans cette perspective, le présent travail vise à vérifier l'impact des caractéristiques formelles dans l'accès lexical natif et non natif en se focalisant sur le traitement des mots formellement transparents par rapport aux mots non-transparents en italien.
English abstract: The present work focuses on the organization of the mental lexicon in native and non-native speakers and aims at investigating whether words are connected in the mind in terms of morphological criteria, i.e., through a network of associations establishing when a co-occurrence of form and meaning is found. Psycholinguistic research on native lexical access has demonstrated that morphology indeed underlies the organization of the mental lexicon, even though controversies about the locus of this level of organization remain. On the other hand, research in the field of second language acquisition has only recently turned to investigate such issues and its findings so far have been controversial. Specifically, the debate centers on whether native and non-native speakers share the same processing systems. According to recent proposals (Heyer & Clahsen 2015), this would not be the case and L2 processing would be more affected by formal rather than morphological criteria. In this light, the present work is aimed at verifying the impact of formal characteristics in native and non-native lexical access focusing on the processing of formally transparent versus non-transparent words in Italian.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9334