Envisager le futur : la prospective pour construire la notion de transition des mobilités en classe de seconde.

Doré, Brieuc (2020) Envisager le futur : la prospective pour construire la notion de transition des mobilités en classe de seconde. [Mémoire]

[img] Text

Brieuc.Doré_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (10MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Doré, Brieuc
Directeur de recherche: Vergnolle-Mainar, Christine
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Histoire et Géographie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Uncontrolled Keywords: Futur, Prospective territoriale, Éducation au territoire, Transition des mobilités
Mots-clés dans une autre langue: future, territorial foresight, territory education, transition, mobility, mobilities transition.
Abstract: Envisager le futur est devenu quelque chose de difficile dans une période marquée par le présentisme et le catastrophisme. Il est pourtant essentiel que les élèves, futurs citoyens, soient en capacité de dépasser ces appréhensions pour imaginer de quoi demain sera fait. On peut dès lors pointer du doigt l'absence de recommandations pour aborder le futur dans les programmes de géographie du lycée général et technologique. Pour autant, ce mémoire s'attache à décrire l'expérience de la prospective territoriale avec des classes de seconde générale dans un lycée tarnais. Les élèves ont été amené à travailler sur cette démarche pour construire la notion de transition des mobilités. Dans la perspective d'une éducation au territoire, les élèves ont imaginé le futur des mobilités dans leur territoire de proximité. Cet apprentissage par projet se révèle prometteur en matière de développement de savoir-faire permettant de sensibiliser les élèves à l'engagement et la responsabilité qui leur incomberont dans quelques années.
Résumé dans une autre langue: To think the future has become something difficult in a period marked by presentism and catastrophism. It is however essential that the students, future citizens, be able to overcome these apprehensions to imagine what tomorrow will be like. We can consequentely point at the absence of recommendations to tackle the future in the general and technological high school geography programs. However, this dissertation endeavors to describe the experience of territorial foresight with general second classes in a Tarn high school. The students were led to work on this approach to construct the notion of mobilities transition. In the perspective of territory education, the students imagined the future of mobility in their local territory. This project-based learning turns out to be promising in terms of the development of savoir-faire that enable students aware of the commitment and responsibility that will fall to them in a few years.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9489