L'évolution des représentations d'élèves de CE1-CE2 sur une culture étrangère par le biais d'un projet interculturel visant à mettre en place une correspondance et une rencontre avec une native américaine.

Briquez, Mélissa (2016) L'évolution des représentations d'élèves de CE1-CE2 sur une culture étrangère par le biais d'un projet interculturel visant à mettre en place une correspondance et une rencontre avec une native américaine. [Mémoire]

[img] Text

briquez_melissa_M22016.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Briquez, Mélissa
Directeur de recherche: Beaufils, Christophe
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues > Anglais
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Uncontrolled Keywords: Culture, Stéréotypes, Interculturalité, Correspondance, Assistant de langues
Abstract: Ce travail de recherche traite des relations interculturelles en cours de langues vivantes étrangères. Il vise plus particulièrement à déterminer si un projet interculturel tel que la correspondance et la rencontre avec une native américaine permet de faire évoluer les représentations des élèves d’une classe de CE1-CE2 sur la culture américaine. Ce travail a été mené tout au long de l’année scolaire 2015-2016. Cet écrit va tout d’abord présenter le cadre théorique qui a permis de poser les bases de la thématique choisie. En effet, la problématique découle des informations prises lors des lectures d’écrits de chercheurs spécialistes en didactique des langues. La seconde partie présente les matériaux de recherche à savoir l’utilisation d’un questionnaire – afin de faire émerger les représentations des élèves – et la mise en place d’une discussion collective et de rencontres individuelles semi-dirigées permettant de rendre compte des évolutions des représentations à la suite des échanges avec la native américaine. Enfin, après l’analyse des résultats, il semblerait que l’évolution des représentations sur l’ensemble du groupe-classe reste subjective : les constats varient en fonction des élèves. Il faudrait reconduire le projet interculturel pour obtenir des résultats plus probants.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/954