La place de l'affect dans l'enseignement des Langues Vivantes Etrangères

Lacaze, Charlotte (2020) La place de l'affect dans l'enseignement des Langues Vivantes Etrangères. [Mémoire]

[img] Text

Charlotte.LACAZE_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Lacaze, Charlotte
Directeur de recherche: Chaplier, Claire
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Langues
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Abstract: Les travaux sur l’importance de l’affect dans les apprentissages sont assez récents et riches en découvertes. La dimension affective est dorénavant considérée comme un facteur intervenant pleinement dans les processus cognitifs tels que la mémorisation et l’attention. Dans une perspective de réussite de tous, l’enseignant tisse avec ses élèves une relation affective, éducative, qui se traduit par bienveillance et empathie. Ces notions prennent de l’ampleur lorsque le terme de ‘bienveillance’ est inscrit dans la loi de refondation de l’éducation prioritaire qui souhaite faire de l’école une école « qui veille bien sur les élèves, les sécurise, est attentive à leurs progrès comme à leurs difficultés ». Les programmes intègrent en Enseignement Morale et Civique le concept d’empathie et enfin la loi « pour une Ecole de la confiance » met au centre la notion de bien-être scolaire. En Langues Vivantes Étrangères (LVE), la composante affective est reconnue depuis peu comme exerçant une influence significative telle la composante cognitive. Particulièrement anxiogènes, les LVE engagent l’identité personnelle de l’apprenant et mettent en jeu sa confiance et son estime de soi. L’enseignant utilise alors des ‘stratégies’ parmi lesquelles l’humour, la disposition spatiale adaptée et une posture dite du ‘magicien’ pour venir à bout de ces difficultés.
Résumé dans une autre langue: Research on the importance of emotional wellbeing in learning is relatively new and rich in discoveries. Emotional wellbeing impacts on cognitive processes like memorising and attention. In order to succeed, the teacher would build a caring relationship with each child that focusses on emotional and educational needs. The ‘rebuilding priority education’ law introduced the term of caring in order to make a school that « takes care of children well, makes them feel secure and is attentive to their progress and their difficulties ». The Civil Moral Education curriculum integrated the concept of empathy and finally the law for « a trust school » puts the educational well-being notion at its center. In living foreign languages, as a particularly stressful subject, learning can affect the personal identity of learner and put his confidence and self-esteem at stake. Therefore, understanding the emotional need of the student and adapting learning to support this is vital. The teacher uses strategies such as humor, spatial adapted positioning and a position called ‘the magician’ to address this need
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9882