Arcadies altérées, territoires de l'enquête et vocation de l'art en Anthropocène

Duperrex, Matthieu (2018) Arcadies altérées, territoires de l'enquête et vocation de l'art en Anthropocène. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Matthieu.Duperrex_these_7896.pdf


Accès : Registered users only jusqu'au 7 December 2021.

Télécharger (9MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Altered Arcadias : territories of inquiry and vocation of art in the Anthropocene
Creators: Duperrex, Matthieu
Directeur de recherche: Guerrin, Frédéric
Doctoral school: ALLPH@ : Arts, Lettres, Langues, Philosophie, Communication
Research unit: Lettres, Langages et Arts – Création, Recherche, Émergence en Arts, Textes, Images, Spectacles - LLA CREATIS
Diplôme: Doctorat en Arts Plastiques
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Arts visuels
Uncontrolled Keywords: Anthropocène, Art contemporain, Enquête, Esthétique, Philosophie de l'art
Mots-clés en anglais: Anthropocene, Contemporary art, Inquiry, Art studies, Environmental art
Abstract: À l’heure présente, la communauté scientifique des sciences de la Terre, dont les travaux permettent de définir cet âge de l’Anthropocène dans lequel nous prendrions désormais pied, se voit rejointe dans sa démarche par des intellectuels, des artistes, des architectes et/ou des activistes. Beaucoup se distinguent par leur intérêt pour l’expérience, par leur goût pour l’instrumentation, les unités de mesure, les observables, les données, les capteurs… En d’autres termes, ils font leur la nécessité de se doter d’un appareil sensible, quel qu’il soit, afin de requalifier la notion de nature. Un « art comme expérience » se présente alors en tant que connaissance par expérimentation d’une situation où l’ontologie de la relation à la nature est perturbée, altérée sinon bouleversée par l’intrusion de nouveaux êtres et par la modification conséquente de l’échelle de perception et d’action des humains. Du fait des distorsions d’échelles et de temporalités impliquées dans la notion d’Anthropocène, cette connaissance ne peut qu’être enquête. Enquête dessinant de nouveaux cosmogrammes… Si le paradigme d’un art d’investigation au sein d’écologies anthropisées prend consistance, alors il nous faudra tout réévaluer de notre approche esthétique et sensible des tremblements du monde…
English abstract: Considering the paradigm of the inquiry (as John Dewey's theory defines it) as a specific framework in arts and design, this research analyses the sense-making capacity of art forms in revealing the Anthropocene. Because humanity enters in the age of the Anthropocene —an age defined by all-consuming modes of production and by deep alteration of the Earth equilibriums—, this research describes the ontological modes and apparatus by which arts reconnect with Nature and felt natural environment. How do practices of art and our ways of interpreting art reflect, reverberate, contest, the ecological realities that we now face, in the age of the Anthropocene?
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/11360