Le suivi et l’insertion post-formation des travailleurs sociaux de l’ITSRA

Lenat, Julianne (2014) Le suivi et l’insertion post-formation des travailleurs sociaux de l’ITSRA. [Mémoire]

[img] Texte (PDF)
LENAT_Julianne.pdf
Accès : NON SPECIFIÉ

Télécharger (847kB) | Demander une copie

Résumé

Le suivi des élèves après leur formation représente un enjeu important pour un institut de travail social lorsqu’il doit parler d’insertion. Les liens que peuvent tisser l’école et ses étudiants sont susceptibles de perdurer pour des besoins respectifs de jurys, l’intervention de vacataires, de partenariats, d’accueil de stagiaires, de formation continue. Mais ils peuvent aussi s’estomper avec le temps ou être quasiment nuls au sein même de la formation. Ainsi, l’intérêt de faire fructifier ce lien est double, à la fois pour l’institut et pour ses élèves. Mais lorsque l’on chausse les « lunettes genre » dans le domaine du travail social, le constat est sans appel, même si ce champ est majoritairement féminin, le peu d’hommes formés sont les premiers insérés sur le marché du travail. C’est en mêlant les méthodes d’entretiens avec le personnel de l’ITSRA, avec des instituts de travail social de la France entière, avec des membres et adhérents du BDE de l’ESPE1, en envoyant des questionnaires aux établissements français, aux anciens étudiants de l’ITSRA2, en faisant de l’observation et de l’observation participante au sein de la structure, lors d’échanges entre professionnels ou lors de réunions et de séminaires que les moyens utilisés pour recueillir les informations ont été les plus riches. Grace aux questionnaires envoyés et à l’analyse de ces derniers il a été possible de se rendre compte du manque de lien existant entre l’ITSRA et ses étudiants diplômés. En cumulant les possibles outils de suivi post-formation il est possible de créer et de renforcer ce lien de manière simple et durable. L’ITSRA doit également mettre en place des schémas de pensées qui permettraient d’inclure d’avantage d’égalité au sein de son établissement afin de combattre au mieux les inégalités genrées qui traversent le secteur du travail social.

Type de document: Mémoire
Type de master: Mémoire master 2
Mots-clés : formation professionnelle, travailleurs sociaux, inégalités homme-femme
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
UFR / Département: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Sociologie et Anthropologie
Diplôme: M2 Genre, Egalité et Politiques Sociales (GEPS)
Directeur de recherche: Kergoat, Prisca
Déposé par: Chloée Fabre
Date du dépôt: 24 Oct 2014 09:10
Dernière modification le: 24 Oct 2014 09:10
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/119

Modifier (authentification requise)

Notice du document Notice du document