Les parties romanes de l'ancienne cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne)

Pilloix, Oriane (2016) Les parties romanes de l'ancienne cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

pilloix_oriane_M22016.pdf


Télécharger (40MB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: Pilloix, Oriane
Directeur de recherche: Cazes, Quitterie
UFR / Composantes: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire de l'Art et Archéologie
Diplôme: M2 Etudes Médiévales
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Archéologie > Moyen-âge
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Architecture > Architecture médiévale
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Art et histoire de l'art > Art médiéval
Mots-clés en français: Architecture romane, Saint-Bertrand-de-Comminges, Cathédrale, Avant-nef, Archéologie du bâti
Résumé en français: De la cathédrale romane bâtie par l'évêque Bertrand de L'Isle-Jourdain (v. 1050-1123), canonisé au début du XIIIe siècle et dont la cité tire son nom, il ne reste que la silhouette massive de la tour-clocher, ainsi que les parties basses des murs gouttereaux de la nef, sur lesquels s'appuie la nef gothique reconstruite au XIVe siècle. La bibliographie existante a toujours fait état de deux campagnes de construction pour cette période : une première campagne durant l'épiscopat de Bertrand, qui aurait vu la construction d'une nef charpentée et d'un clocher-mur, et une seconde dans la deuxième moitié du XIIe siècle avec l'ajout du clocher au-dessus de la première travée, du portail, et du voûtement. Toutefois, une étude archéologique du bâti de ces parties romanes a permis de proposer une chronologie différente, et d'attribuer à une seule campagne la construction de la cathédrale. L'analyse de la structure de la première travée et de l'intégration du clocher dans la nef aboutit à la mise en perspective du chantier avec les créations architecturales contemporaines du sud-ouest de la France. Ainsi, il peut être possible d'en comprendre l'élaboration et la fonction, mais également d'affiner la chronologie de la construction de la cathédrale romane, pour en proposer une restitution.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/2487