La pertinence des pôles d’échanges multimodaux périphériques pour les usagers face à l’évolution de l’accueil des différents services de cars interurbains, le cas de l'agglomération toulousaine.

André, Lise (2018) La pertinence des pôles d’échanges multimodaux périphériques pour les usagers face à l’évolution de l’accueil des différents services de cars interurbains, le cas de l'agglomération toulousaine. [Mémoire]

[img]
Prévisualiser
Texte (PDF)

lise.andre_Master1.pdf


Télécharger (27MB) | Prévisualiser
Type de document: Mémoire
Auteurs: André, Lise
Directeur de recherche: Siino, Corinne
UFR / Composantes: UFR Sciences, Espaces, Sociétés > Département Géographie-Aménagement-Environnement
Diplôme: M2 Transports Mobilités
Sujets: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Urbanisme
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Cartographie
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Géographie > Géographie urbaine
Mots-clés en français: cars interurbains, pôles d’échanges multimodaux, proche-périphérie « cars Macron », services librement organisés, gare routière, points d’arrêts, agglomération toulousaine, usagers
Résumé en français: Le 6 août 2015 la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques libéralise les services de cars interurbains sur tout le territoire français. Suite à cette loi les services librement organisés de car se multiplient et les dessertes augmentent de manière exponentielle en à peine trois ans. La gare Pierre Sémard localisée dans le pôle d’échange central de l’agglomération toulousaine est le point d’accueil central de tous les services interurbains sur le territoire métropolitain. Elle s’est donc vite retrouvée en manque de capacité. Dans le cadre du grand projet urbain Toulouse EuroSudOuest, la direction des transports du Conseil Départemental de la Haute-Garonne a commandé une étude à un prestataire extérieur afin d’étudier la complémentarité de pôle d’échanges multimodaux périphériques ayant les capacités de soulager la gare routière. Cette étude appréhende ces évolutions et les conséquences que cela a eu sur les territoires et surtout sur l’accueil des cars interurbains sur le territoire toulousain qui est en mutation permanente au niveau des transports. Elle a aussi pour objectif de mettre en avant les pôles d’échanges les plus pertinents pour accueillir les différents services de transports interurbains en soulagement de la gare routière. Pour finir, cette étude met en exergue les scénarios les plus acceptables du point de vue des usagers actuels de cars interurbains de la gare routière de Toulouse. Ce mémoire s’appuie sur des recherches bibliographiques, sur de l’analyse de données sur la croissance des cars interurbains en France, sur des entretiens avec des agents de collectivités en charge des points d’arrêts interurbains dans les principales métropoles françaises, sur des analyses cartographiques, sur de l’analyse de terrain et sur l’étude des pratiques des voyageurs actuels interurbains toulousains.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/6180