Le dispositif spatial agroforestier à la croisée des champs : une approche pluridisciplinaire du développement de l'agroforesterie en France

Labant, Pierre (2017) Le dispositif spatial agroforestier à la croisée des champs : une approche pluridisciplinaire du développement de l'agroforesterie en France. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Pierre.Labant_these_6980.pdf


Télécharger (3MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The agroforestry spatial device at the crossroads of fields : a multidisciplinary approach to the development of agroforestry in France
Creators: Labant, Pierre
Directeur de recherche: Guillerme, Sylvie
Doctoral school: TESC : Temps, Espace, Société, Culture
Research unit: Géographie de l'Environnement - GEODE
Diplôme: Doctorat en Environnement et sociétés
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes de l'environnement > Environnement et société
Uncontrolled Keywords: Agroforesterie, Dispositif Spatial, Champs Sociaux, Réseaux Collectifs AgroForestiers (RCAF)
Mots-clés en anglais: Agroforestry, Spatial Device, Social Fields, AgroForestry Collective Networks (AFCN)
Abstract: La thèse s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire en sciences sociales de l’environnement, combinant les sciences géographiques, politiques et économiques, pour tâcher de comprendre comment l’agroforesterie, en tant que dispositif spatial, peut réunir sur un même espace quatre champs sociaux qui, deux à deux, sont parfois considérés comme antagonistes : les champs agricole et forestier, économique et environnemental. Ce travail est soutenu par l’hypothèse selon laquelle le dispositif agroforestier français véhicule des modèles d’organisation spatiale qui, contrairement aux discours de promotion de l’agroforesterie visant la réunion de champs sociaux, cantonnent l’agroforesterie au champ agro-environnemental et l’excluent du champ économique forestier. La réponse à notre problématique repose alors sur la construction d’un dispositif spatial théorique visant la réunion des quatre champs sociaux. Nous dénommons ce modèle théorique « Réseaux Collectifs AgroForestiers » (RCAF). La construction théorique s’appuie sur l’analyse d’instruments politiques visant le développement de l’agroforesterie, ainsi que sur l’analyse de savoirs économiques légitimant les schémas de plantation et les modalités de gestion. Nous avons enfin confronté le modèle des RCAF au point de vue d’agriculteurs céréaliers dans le sud-ouest de la France pour discuter les problèmes économiques et sociaux soulevés.
English abstract: The thesis is part of a multidisciplinary approach in environmental social sciences, combining geographical, political and economic sciences, to try to understand how agroforestry, as a spatial device, can bring together four social fields in the same space, two or two of which are sometimes considered antagonistic: agricultural and forestry, economic and environmental fields. This work is supported by the hypothesis that the French agroforestry system conveys models of spatial organisation which, contrary to the discourses promoting agroforestry aimed at bringing together social fields, confine agroforestry to the agro-environmental field and exclude it from the forest economic field. The answer to our problem lies in the construction of a theoretical spatial device aimed at bringing together the four social fields. We call this theoretical model "Agro-Forestry Collective Networks" (AFCN). The theoretical construction is based on the analysis of policy instruments aimed at the development of agroforestry, as well as on the analysis of economic knowledge legitimizing planting schemes and management methods. Finally, we confronted the AFCN model from the point of view of grain farmers in south-western France to discuss the economic and social problems raised.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/9317