Professeurs documentalistes : leur perception des youtubeurs en tant que sources pédagogiques

Cazaëntre, Camille (2020) Professeurs documentalistes : leur perception des youtubeurs en tant que sources pédagogiques. [Mémoire]

[img] Text

Camille.Cazaëntre_master2.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Cazaëntre, Camille
Directeur de recherche: Sahut, Gilles
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Documentation
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'information et de la communication
Uncontrolled Keywords: Evaluation de la source, Youtube, Pratique pédagogique
Abstract: Ce travail de recherche a pour objectif d'interroger les perceptions des professeurs documentalistes sur un sujet précis : la légitimité des youtubeurs dans un contexte pédagogique. L'objectif est d'identifier les critères épistémiques ou pragmatiques employés par les experts pour analyser une source afin de l'évaluer. L’intérêt est également d’analyser les raisonnements des enquêtés afin de déterminer les critères pédagogiques ou idéologiques qui peuvent entrer en compte dans la construction de leur jugement. L’enquête effectuée auprès de plusieurs professeurs documentalistes par une approche qualitative, a permis de comprendre les logiques d'action et les représentations des participants. L’analyse des propos recueillis est faite par la méthode d’analyse transversale thématique. Cette analyse montre que les professeurs documentalistes possèdent des pratiques pédagogiques mitigées au sujet de l'utilisation des vidéos de youtubeurs. Ils considèrent les youtubeurs comme des sources pouvant enrichir leurs ratiques professionnelles. Néanmoins la présence d'éléments de frein liés au média YouTube et l’incertitude dans la qualité d’expert du youtubeur résultent en la présence d’indécisions dans l’utilisation de ces sources. On peut ainsi en conclure que les professeurs documentalistes ont conscience des éléments de frein mais les outrepassent en faveur d’un intérêt pédagogique. Ainsi les youtubeurs sont évalués par une méthode liant des critères épistémiques et pragmatiques donnant lieu à un jugement positif. Les professeurs documentalistes reconnaissent les youtubeurs comme des sources éducatives potentielles.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10081