Rôle et influence des cours d'EPS à l'école primaire dans le dimorphisme sexuel de performance.

Chotard, Margot (2020) Rôle et influence des cours d'EPS à l'école primaire dans le dimorphisme sexuel de performance. [Mémoire]

[img] Text

Margot.Chotard_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Chotard, Margot
Directeur de recherche: Fraysse, Mélie
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Professeur des écoles
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Etudes sur le genre
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement primaire
Abstract: L'égalité entre filles et garçons est aujourd'hui un des enjeux majeur de notre République, l’École qui se doit de porter et véhiculer les valeurs de la République française a pour rôle de faire exister l'égalité entre les sexes. Et pourtant, qui n’a jamais entendu « Le sport c’est pour les garçons ! « Les filles c’est nulles en sport ! » ? Je cherche à comprendre à quoi sont dus ces écarts de performance observés entre les filles et les garçons notamment au lycée lors des épreuves d'EPS au baccalauréat. En effet, alors que la mixité sociale fait partie de l’École en France, elle semble être interrogée au cours des séances d’EPS dans le secondaire. Je me demande alors si l'école primaire participe à la construction de ces différences, si elle en serait les prémices et si oui Année universitaire 2019-2020 dans quelle mesure.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10525