Les compétences de lecteur et de spectateur : interactions et enjeux au collège

Escudé, Juliette (2020) Les compétences de lecteur et de spectateur : interactions et enjeux au collège. [Mémoire]

[img] Text

juliette.escude_master.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (1MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: Escudé, Juliette
Directeur de recherche: Larrivé, Véronique
Divisions: Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)- Académie de Toulouse
Diplôme: M2 MEEF Lettres : Lettres modernes
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Français
SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Sciences de l'éducation > Enseignement secondaire
Abstract: Ce mémoire étudie les réceptions lectrices et spectatrices en classe de cinquième en Français, à partir de l'étude comparée d'une oeuvre littéraire et d'une oeuvre cinématographique. Les recherches sur les théories des réceptions subjectives dans la lecture et la spectature ont permis l'élaboration du questionnement suivant : l’étude comparée d’une œuvre intégrale littéraire et d’une œuvre intégrale cinématographique peut-elle faciliter la lecture littéraire ? Cette mise en oeuvre expérimentale en classe s'appuie sur deux dispositifs : le Journal du lecteur et le dispositif "Collège et Cinéma". Le résultat de notre travail est exposé à partir d'une analyse descriptive qualitative des données recueillies auprès d'élèves, réalisée avec une méthode d'analyse précise. Cette expérimentation menée en contexte scolaire sur la fiction et les personnages des œuvres littéraire et cinématographique travaillées en étude comparée montrent une amélioration des compétences d'immersion fictionnelle. Les différentes modalités de réception ont également été travaillées de pair avec une réflexion autour de la "médiathèque intérieure, virtuelle et collective". Ce travail mené en classe montre une progression dans les compétences de lecture et d'interprétation littéraire comme cinématographique, notamment auprès d'élèves les plus fragiles. Le contexte scolaire de cette année, perturbé par le travail à distance imposé par le confinement, ne permet pas de conclure de façon exhaustive notre réflexion qui devait initialement se dérouler sur l'ensemble de l'année. Nous remarquons également à l'issue de notre travail qu'un enseignement plus explicite aurait été peut-être apprécié auprès des élèves qui auraient alors pu échanger entre pairs sur leurs expériences de lecture et de spectature. C'est pourquoi des éléments de remédiation sont proposés, et ouvrent par la présentation de pistes d'amélioration des perspectives enthousiasmantes dans l'enseignement du cinéma en classe de Français.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10548