Le motif de la torpeur dans quelques œuvres de George Sand (Indiana, Lélia, Consuelo, Marianne)

De Keyser, Claire (2020) Le motif de la torpeur dans quelques œuvres de George Sand (Indiana, Lélia, Consuelo, Marianne). [Mémoire]

[img] Text

Claire.De Keyser_master2.pdf


Accès : Repository staff only

Télécharger (13MB) | Request a copy
Item Type: Mémoire
Creators: De Keyser, Claire
Directeur de recherche: Le Bail, Marine
Divisions: UFR Lettres, Philosophie et Musique > Département Lettres modernes, Cinéma et Occitan
Diplôme: M2 Lettres
Subjects: ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Littérature générale
ARTS-LETTRES-LANGUES-PHILOSOPHIE > Lettres modernes > Français
Uncontrolled Keywords: George Sand, torpeur, mélancolie, langueur, énergie
Abstract: La torpeur, bien que volontiers assimilée aux maux topiques du XIXe siècle tels que la mélancolie ou le mal du siècle, est un mal singulier se traduisant, chez le personnage de roman, par un accablement à la fois physique et psychologique, une suppression de la volonté ainsi qu'un engourdissement des capacités, allant parfois jusqu'à l'endormissement. Dans les romans de George Sand, ce motif est particulièrement récurrent, puisqu'il permet à l'auteure d'exprimer l'état d'abattement dans lequel le personnage - et par extension la génération romantique - est enlisé. Paradoxalement, sous la plume de George Sand, alors que la torpeur apparaît comme délétère, elle peut également devenir positive et se muer en énergie salvatrice, poussant de fait le personnage à agir de façon constructive.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10576