Les "nouveaux maîtres" du fleuve Sénégal : une vallée ouest-africaine sous la colonisation française (années 1870-années 1910)

Fiard, Antoine (2020) Les "nouveaux maîtres" du fleuve Sénégal : une vallée ouest-africaine sous la colonisation française (années 1870-années 1910). [Mémoire]

[img]
Preview
Text

Antoine.FIARD_master2.pdf


Télécharger (12MB) | Preview
Item Type: Mémoire
Titre dans une autre langue: The "new masters" of River Senegal : a west-african dale under the the french colonization (years 1870 - years 1910)
Creators: Fiard, Antoine
Directeur de recherche: Perez-Tisserant, Emmanuelle
Divisions: UFR Histoire, Arts et Archéologie > Département Histoire
Diplôme: M2 Histoire et Civilisations modernes et contemporaines
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Histoire > Histoire contemporaine
Uncontrolled Keywords: fleuve, Sénégal, colonisation
Mots-clés dans une autre langue: River, Senegal
Abstract: Le Sénégal est un fleuve moyen d’Afrique de l’Ouest qui se jette par Saint-Louis dans l’Océan Atlantique. Au XIXᵉ siècle, les Français de l’Afrique Occidentale Française (AOF) ont été très actifs dans la vallée sénégalaise. Le fleuve a constitué pour eux une porte d’entrée sur les pays de l’Afrique intérieure. C’est par ce vecteur que les Français vont porter la guerre contre les royaumes qui leur sont rebelle, et c’est aussi par lui que transite un commerce licite qui succède à la traite négrière. Au-delà d’un discours magnifié sur la réussite de l’oeuvre coloniale ventant la suprématie blanche hors de l’Europe, l’histoire de la vallée du fleuve Sénégal est en réalité un constat d’échecs répétés pour les colonisateurs. Elle dévoile la valeur stratégique et symbolique de la maîtrise du fleuve qui doit servir à « désensauvager » les territoires d’Afrique de l’Ouest et y instaurer une domination sans partage.
Résumé dans une autre langue: The Sénégal is a medium river located in West Africa. Through Saint-Louis its water runs down into the Atlantic. In the XIXth century the french settlers from Afrique Occidentale Française (AOF) showed a vivid activity in the Sénégal valley, using the river as a gate to the inner african territories. Through the river the french brought war and trade, fighting against african kingdoms and selling their goods, which are no longer human lives as with the slave trade, but raw materials. The history of the River Sénégal shows a repetition of failures that contredicts an ambiant speech of self-righteousness and primacy of the white race outside of Europe. This survey reveals both strategical and symbolical uses of the river in order to "unwild" its territories and eventually build up a complete domination over West Africa.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/10624