La logique collective : l'acte comme point de jonction entre logique du sujet et lien social

Rodrigues, Lucie (2019) La logique collective : l'acte comme point de jonction entre logique du sujet et lien social. [Thesis]

[img]
Preview
Version de Diffusion
Text

Lucie.Rodrigues_these_6844.pdf


Télécharger (2MB) | Preview
Item Type: Thesis
Titre en anglais: The collective logic: the act as point of junction between logic of the subject and social link
Creators: Rodrigues, Lucie
Directeur de recherche: Macary-Garipuy, Pascale
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Laboratoire Cliniques Pathologique et Interculturelle - LCPI
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Psychanalyse, Logique collective, Acte, Temps logique, Politique
Mots-clés en anglais: Psychoanalysis, Collective logic, Act, Logical time, Politics
Abstract: Cette thèse cherche à éclairer la notion de logique collective à partir des concepts issus du champ psychanalytique et de l'enseignement de Lacan. Les prémisses de cette question sont à la fois théoriques, cliniques et politiques. Du côté du politique, nous observons une volonté réaffirmée de faire fonctionner des associations collectives (Z.A.D, Nuit Debout ; Gilets jaunes) et nous entendons des similitudes dans les points de butée rencontrés. Au niveau clinique, nous avons fait le constat d'une souffrance exprimée à l'endroit du social. Enfin, sur le plan théorique, nous observons un regain d'intérêt pour la notion de logique collective dans le champ psychanalytique et, particulièrement, dans les travaux visant à interroger les conditions de sortie du discours capitaliste. Pourtant, la notion en elle-même n'a jamais fait l'objet d'un travail de définition. De plus, elle n'est utilisée par Lacan que dans deux textes datés de 1945 et 1946. De ce fait, il nous a semblé opportun de réaliser une exploration de ce concept et du rapport que nous pouvons tisser entre la logique collective et la théorie des discours. Dans notre travail, nous proposons de définir la logique collective comme une logique de l'acte. Nous interrogeons également la dimension temporelle de l'acte à travers les notions d'après-coup et de temps logique. Ceci nous conduit à situer l'acte comme un point de jonction entre logique du sujet et lien social et à en tirer des conclusions à la fois théoriques, cliniques et politiques.
English abstract: This thesis seeks to shed light on the notion of collective logic based on concepts from the psychoanalytic field and Lacan's teaching. The premises of this question are at once theoretical, clinical and political. On the political side, we observe a reaffirmed desire to make collective associations function (Z.A.D, Nuit Debout, Yellow Security jacket) and we hear similarities in the points of impasse encountered. At the clinical level, we have noted the suffering expressed to the social. Finally, on the theoretical level, we observe a renewed interest in the notion of collective logic in the psychoanalytic field and, especially, in the work aimed at questioning the conditions for leaving the capitalist discourse. Yet the notion itself has never been the subject of definition work. Moreover, it is used by Lacan only in two texts dated 1945 and 1946. Therefore, it seemed to us opportune to carry out an exploration of this concept and the relationship that we can weave between the collective logic and the theory speeches. In our work, we propose to define the collective logic as a logic of the act. We also interrogate the temporal dimension of the act through the notions of afterwardsness and logical time. This leads us to situate the act as a junction point between the logic of the subject and the social link and to draw conclusions that are at once theoretical, clinical and political.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7112