Impact de la voie d’administration des anticancéreux sur la qualité de vie des patients : rôles des processus transactionnels et bénéfices d’une éducation thérapeutique

Dhellemmes Soulayrac, Alice (2019) Impact de la voie d’administration des anticancéreux sur la qualité de vie des patients : rôles des processus transactionnels et bénéfices d’une éducation thérapeutique. [Thesis]

[img] Version de Diffusion
Text

Alice.Dhellemmes Soulayrac_these_8045.pdf


Accès : Registered users only

Télécharger (2MB) | Request a copy
Item Type: Thesis
Titre en anglais: Impact of the anticancer treatment route on patients' quality of life : roles of transactional processes and benefits of therapeutic education
Creators: Dhellemmes Soulayrac, Alice
Directeur de recherche: Sordes, Florence
Doctoral school: CLESCO : Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition
Research unit: Centre d’Etudes et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé - CERPPS
Diplôme: Doctorat en Psychologie
Subjects: SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES > Psychologie
Uncontrolled Keywords: Anticancéreux oraux ; Éducation thérapeutique ; Représentations de la maladie ; Représentations des traitements ; Sentiment d'auto-efficacité ; Qualité de vie
Mots-clés en anglais: Oral anticancer drugs ; Therapeutic patient education ; Disease representations ; Treatment representations ; Self-efficacy ; Quality of life
Abstract: La délocalisation de la chimiothérapie de l’hôpital vers le domicile et l’arrivée des anticancéreux oraux transforment radicalement le schéma thérapeutique des patients atteints de cancer. Ce dernier, inédit dans le domaine de l’oncologie, fait reposer l’efficacité du protocole sur la responsabilité entière du patient, de la délivrance du médicament à la gestion des effets secondaires. Cet éloignement de la sphère hospitalière et des soins de support amène les patients à gérer également seuls les conséquences psychologiques de la maladie. La première étude de cette thèse est transversale avec une finalité comparative entre les représentations de la maladie et des traitements, le sentiment d’auto-efficacité et la qualité de vie des patients traités par anticancéreux oraux et ceux traités par voie périphérique. Les analyses de régression montrent que le sentiment d’auto-efficacité et les représentations sont des variables médiatrices de la relation forme du traitement – qualité de vie. La seconde étude consiste en l’élaboration d’un programme d’éducation thérapeutique et son évaluation. Une étude préliminaire de faisabilité auprès de patients testeurs est réalisée. Puis, la seconde partie de cette étude est exploratoire, l’objectif étant de montrer les effets de l’éducation thérapeutique immédiats et/ou à long terme. Une méthodologie mixte permet d’explorer l’impact psychologique de l’annonce et de l’initiation du traitement oral, de cibler les besoins éducatifs des patients et préciser si ceux-ci sont en adéquation avec les recommandations de la littérature. De plus, les analyses statistiques évaluent l’évolution des représentations de la maladie et des traitements, le sentiment d’auto-efficacité et la qualité de vie des patients. Enfin, la comparaison des résultats des participants à l’éducation thérapeutique et ceux d’un groupe contrôle permet de rendre compte de l’efficacité du programme.
English abstract: The transfer of chemotherapy from the hospital towards the home patient and the increase of oral anticancer drugs prescriptions has radically transformed the therapeutic pattern for cancer patients. It is unprecedented in the oncology field and it increase the patients’ own responsibility for the effectiveness of the protocol from the dispensing to the management of side effects. Being away from healthcare professionals and supportive care leads patients to also manage the psychological consequences of the illness. The first study is transversal with a comparative purpose between the representations of disease and treatments, self-efficacy and the quality of life of patients treated with oral cancer drugs and those treated with intravenous chemotherapy. Regressions analysis indicate the role of self-efficacy and representations as mediating variable in the relationship administration route – quality of life. The second study aim to develop and evaluate a therapeutic patient education. A preliminary feasibility study with test patients is carried out. Then, the second part of the study is exploratory. The aim is to show the immediate and/or long term effects of therapeutic education. The mixed methodology explores the psychological impact of the disease announcement and the initiation of the oral treatment, the educational patients needs and whether the are consistent with the recommendations of the literature. In addition, statistical analysis assess the evolution of disease and treatment representations, the self-efficacy and the quality of life for cancer patients. Finally, comparing the results of participants in therapeutic education with tose of a control group shows the effectiveness of the therapeutic education.
URI: http://dante.univ-tlse2.fr/id/eprint/7169